ATT bientôt devant la Haute Cour de Justice ?

Le fameux rapport de la Commission ad hoc de l’Assemblée Nationale du Mali sur la mise en accusation pour haute trahison de l’ancien président de la République ATT devant la Haute Cour de Justice sera bientôt examiné par les élus de la Nation.

À l’ordre du jour de la plénière de ce jeudi 26 novembre dernier, l’examen dudit rapport a été juste reporté pour une autre plénière. Selon l’article 95, aliéna 2 de la Constitution du 25 février 1992, «la mise en accusation est votée par scrutin public à la majorité des 2/3 des députés composant l’Assemblée nationale soit par 98 députés sur 147.

Comme pour dire que si à l’issu du vote de ce rapport, le quorum des 2/3 des députés venait à être atteint, l’ancien président de la République Amadou Toumani Touré serait le premier justiciable de la Haute Cour de Justice pour haute trahison. Les prochaines séances plénières nous édifieront davantage.

Bientôt la MINUSMA aura sa propre télévision satellitaire : Pourquoi ?

La Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) vient de publier un avis d’Appel d’Offres de sollicitation d’intérêt de la part des sociétés dûment enregistrées et autorisées en République du Mali pour la fourniture de service de télévision par satellite pour la Minusma. C’est ce qu’on  peut lire sur le site de l’Organisation onusienne dans la rubrique « Achats».

L’Appel à manifestation d’intérêt pour la fourniture de service de télévision par satellite pour la Minusma est enregistré sous la référence : EOIMINUSMA11820. Et cela pour la période allant du 23 novembre 2015  au 10 décembre 2015. Et la nouvelle a été, à juste titre, critiquée par l’honorable Karim Keita, président de la Commission Défense de l’AN en séance de questions orales ce jeudi 26 novembre 2015.

Ainsi, après la Radio Mikado FM, cette télévision à venir et la quasi constitution des groupes rebelle en une Armée de défense la mission  ne cesse d’outrepasser son mandat.  On a l’impression que tout cela prélude de mauvais augures pour l’unité et l’intégrité du Mali comme si on était en train de préparer de loin les fondements d’un futur Etat touaregs au nord.  Qu’à Dieu ne plaise que le Mali ne soit pas en mesure de mettre en œuvre toutes les dispositions de l’Accord de paix. Vivement la réaction appropriée de la part de nos autorités et de la société civile malienne.

LUTTE CONTRE EBOLA ET AUTRES MALADIES A POTENTIEL EPIDEMIQUE AU MALI

La Fédération Nationale des Associations de Santé Communautaire du Mali (FENASCOM) a organisé, le lundi 23 novembre 2015 à la Maison des Aînés, un atelier de mise à jour du contingent contre la maladie à virus Ebola et autres maladies à potentiel épidémique. La cérémonie présidée par Yaya Zan Konaré,  président de la FENASCOM a eu lieu en présence de plusieurs autres personnalités.

Les risques de contamination de ces maladies ne sont  pas à négliger quand bien même  que le pays a été déclaré blanchi d’Ebola depuis janvier 2015. De cette date à mars 2015, les consignes données par les autorités ont été respectées par la population. Cependant  depuis avril 2015, ces mesures ne sont plus respectées de façon effective même dans certaines formations sanitaires. Face à ce constat, le gouvernement a relancé des actions d’information et de sensibilisation afin de conscientiser davantage les populations et les formations sanitaires à poursuivre les actions de prévention.

Source: InfoSept

Pin It

Commentaires fermés