AUDIENCE A KOULOUBA : Le patron de la MINUSMA fait part de ses préoccupations au Chef de l’Etat

13653203_1253383681347788_354067447085828851_oLe Président de la République, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, a reçu en audience ce vendredi 22 juillet 2016, dans l’après-midi, le Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Mali et Chef de la MINUSMA, Monsieur Mahamat Saleh ANNADIF.

Les échanges entre les deux personnalités ont porté sur les évènements de Nampala et de Kidal.
Parlant des derniers affrontements de Kidal entre le GATIA et la CMA, le Chef de la MINUSMA estime qu’ils montrent bien les limites des accords locaux et parallèles à l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale issu du processus d’Alger.
Monsieur ANNADIF a déploré ces affrontements qui ont coûté la vie, a beaucoup de civils et mis fin au cessez-le-feu dans la zone.
Le Chef de la MINUSMA précisera aussi que c’est pour cette raison que la MINUSMA a rapidement condamné les affrontements sur le terrain et tiré les leçons qui s’imposaient.
Selon lui, la première leçon est qu’il est nécessaire de s’en tenir à l’Accord pour la Paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger, qui seul est susceptible de garantir la paix, la réconciliation et le succès de sa mission. A cet effet, il a annoncé au Chef de l’Etat qu’une réunion du Comité de Suivi de l’Accord est prévue ce lundi 25 juillet.
La ville de Kidal a retrouvé un semblant de calme et la MINUSMA se propose d’organiser des patrouilles et d’utiliser des avions pour protéger les populations.
Pour le moment, aucun bilan officiel n’est disponible sur les affrontements de Kidal

Pin It

Commentaires fermés