Axe Bamako-Kayes : Une route jonchée par des nids de poules et des crevasses

routeLa route nationale 5 se trouve aujourd’hui dans un état de dégradation avancée, et aucune mesure, du moins jusqu’à présent, n’est prise pour y remédier à cette situation qui ne cesse de causer le courroux aux automobilistes et autres usagers de la route.

La route Bamako-Kayes, en passant par Kolokani, Didieni et Diéma est jonchée par des nids de poules et des crevasses. Ce qui oblige les automobilistes à rouler au ralenti. Sur les 120 km de route, on ne peut pas rouler sur 5 km en bon état.

La route que voici (voir image) et qui se trouve dans un état piteux, est l’un des socles du développement du pays. La plupart de nos marchandises et articles importés, passent par le port autonome de Dakar et atteignant la capitale via cette voie. En effet, Cette route devenue une honte nationale et internationale, fait aujourd’hui de lourde pertes économique, vue le nombre de conteneurs qui sont déversés tout au long de ce trajet.

Les usagers de la RN5 ne savent plus à quel saint se vouer, et continuent à payer les frais de l’état défectueux de leur route, à peine revêtue à coup de milliards se retrouve dans un état de dégradation avancée. Ils attendent donc avec impatience, l’intervention des responsables, pour réhabiliter cette route au bénéfice de ses usagers.

guillCeux qui disent qu’on ne se nourrit pas de goudron, se trompent lourdement

 Quand il y a des voix d’accès facile, les échanges aussi deviennent faciles dans l’intérêt des producteurs, les prix des denrées, par le biais de la concurrence, fléchissent pour le bonheur des consommateurs.

« La route du développement passe par le développement de la route » Le ministère de l’Equipement et des Transports peut mieux faire avec les moyens dont il dispose. Il suffit d’injecter, comme il se doit, ces moyens dans les travaux, tout en revoyant la façon d’attribution et de suivi des marchés publics.

Poulo/malinet.net

Pin It

Commentaires fermés