Bilan des attaques terroristes : 210 personnes tuées en 2015

648x415_combattants-groupe-islamiste-ansar-dine-24-avril-2012

Après s’être terrés au pays ou exilés à l’étranger, les jihadistes sont revenus. « Leur pouvoir de nuisance est intact », constate le ministre cité plus haut. Ils l’ont démontré l’année dernière en menant des attaques spectaculaires, comme au Radisson Blu de Bamako en novembre ou contre les camps de la Minusma et de l’armée malienne. En moins de trois ans, 83 Casques bleus sont tombés au Mali, devenu l’une des plus périlleuses opérations de maintien de la paix de l’Onu.

La mort rôde partout dans le septentrion, et même, depuis une quinzaine de mois, dans ce qui constitua jadis l’empire du Macina. Selon un décompte de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme, plus de 200 attaques ont été enregistrées dans le nord et le centre du pays depuis début 2015, tuant près de 210 personnes, dont une majorité de civils, et faisant de nombreux blessés.

Ces attaques portent, le plus souvent, la signature de groupes classés comme terroristes par la communauté internationale. Mais d’autres, considérés comme ouverts au dialogue et donc fréquentables, ont également tué. Tandis que l’armée malienne est accusée d’avoir torturé et fait disparaître plusieurs personnes.

Source: L’Indicateur du Renouveau

Pin It

3 thoughts on “Bilan des attaques terroristes : 210 personnes tuées en 2015