Bocari Treta, Secrétaire général du RPM: « Pour atteindre IBK il faudra d’abord marcher sur nos cadavres »

treta_conseil_superieur_agriculture_915866533Bocari Treta, tambour battant sonne le glas à la fronde et clame tous pour et avec IBK ! Mieux, c’est une mise en garde contre toute velléité à se mettre en travers du chemin du président IBK. C’est une entreprise du bureau politique national qui sillonne les sections de Bamako, depuis quelques semaines. Dimanche 13 mars 2016, la délégation du BNP comprenant le secrétaire politique Nancoma Keita, le secrétaire à l’organisation l’Honorable Mamadou Diarrassouba et conduite par le secrétaire général du Parti le Dr Bocar Tréta, s’est rendue à la section III RPM. La sortie de Treta a l’avantage de clarifier sur sa position actuelle avec le parti d’BK, depuis son limogeage du gouvernement.

Alors que les maux au sein du parti sautent à l’œil, Bocari Treta ferme les yeux sur la divergence entre des protagonistes pour ramener les enjeux à la seule proportion de ses rapports avec le président IBK. Même « l’atmosphère tendue confirmant le bicéphalisme qui sévit depuis 2014 au sein de la section III RPM », comme l’a écrit notre confrère Le Pouce est relégué au second plan. Les menaces tendant à activer certains dossiers devant la justice ou qui seraient en montage aura-t-elle fait déjà ses effets ? En tout l’ancien ministre du Développement rural qui a été sorti du gouvernement ne montre plus aucune colonne vertébrale de résistance. Il fait de la place et ouvre un grand boulevard pour que passe et se renforce le « mandé mansa ».

IBK d’abord
Le secrétaire général du RPM, le Dr Bocari Tréta a annoncé pour le 26 mars, une grande manifestation inédite qui sera organisée à Bamako pour exprimer le soutien du parti à IBK. Lors de cette visite en Commune III, le secrétaire général du RPM Bocari Treta a indiqué qu’il s’agit de venir à la base pour dire aux militants, que le RPM n’accepte plus que le président de la République continue de faire l’objet d’attaques incessantes et déstabilisatrices. «Cette tournée a pour objet d’éclairer la lanterne des militants sur les actions du régime du président Ibrahim Boubacar Keita dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de paix et de la gouvernance du pays », a –t-il poursuivi.

Pour Bocari Treta, « le RPM est notre famille et IBK est le chef de famille. Je suis au courant de ce qui se passe au sein du parti. Nous avons l’obligation d’aller ensemble. Il faut que les gens comprennent que nous avons eu le pouvoir dans la transparence et dans la bravoure. La gestion du pays n’est pas facile et surtout pour un pays qui renait. Pour atteindre IBK il faudra d’abord marcher sur nos cadavres. Mobilisons nous, pour stopper les attaques déstabilisatrices contre le président IBK. Trop c’est trop ».

Il ne reste plus au RPM qu’à tresser des couronnes de laurier pour le président car ce n’est que dans cela que se trouve le salut du parti, semble expliquer le secrétaire général. « Aujourd’hui, nous devons comprendre que la survie du RPM dépend de la stabilité du pouvoir d’IBK. Nous allons politiquement travailler pour que le parti puisse devenir la seule force à pouvoir proposer le président IBK aux élections de 2018. Si le RPM n’est fort, le pouvoir d’IBK ne sera pas fort», déclarait Bocari Treta.

Youssouf Z Kéita
B. Daou

Le Républicain 

Pin It

3 thoughts on “Bocari Treta, Secrétaire général du RPM: « Pour atteindre IBK il faudra d’abord marcher sur nos cadavres »