Cercle de Yorosso : Vive tension entre les populations de Koury et le chef du cantonnement des Eaux et Forêts

Rien ne va plus entre le chef du cantonnement des eaux et forêts, un certain Abdoulaye Diallo, et les populations de Koury. A en croire nos sources, l’agent des Eaux et Forêts fait l’objet de plusieurs plaintes au niveau des chefs de village, de la mairie et de la sous-préfecture. Il nous revient que, préoccupé par cette situation, le maire de la commune de Koury, Tiécoura Daou, s’est saisi du dossier pour alerter les autorités administratives, notamment le préfet du cercle de Yorosso à travers un courrier.

Dans sa correspondance, l’édile dit relever “que chaque deux jours, au-delà des plaintes, nous assistons à des échanges de propos souvent durs entre l’agent des Eaux et Forêts et des populations lors des poursuites, interpellations de présumés délinquants ou de saisies de produits forestiers. Ces actes sont fréquents sur les voies publiques de la foire de Koury”.

Pour le maire de Koury, des “femmes sont souvent interpelées pour des feuilles ou des lianes ou encore des branches d’arbre dont l’abattage a été autorisé par le chef de poste lui-même”.

C’est partant de tous ces constats que le maire de Koury a interpellé le préfet de Yorosso afin de mener une médiation entre les populations et le chef de cantonnement qui n’a pas bonne presse dans la localité.

Kassoum THERA

Aujourd`hui

Pin It

Commentaires fermés