CMDT : La famille Denon et son acolyte, François Loquet, s’octroient injustement des marchés de plus de 149 millions F CFA

Minstre-Denon-300x200Selon des sources bien introduites, l’ex ministre de l’Agriculture, M. Kassim Denon, par le biais de la société Géocoton a offert un marché de gré à gré d’une valeur de 59 406 Euros soit 38 970 532 FCFA à son fils M. Cheick Bou Denon, basé en France pour un audit informatique de la CMDT, sans contrat ni cahier de charge. Cet audit a été réalisé en 15 jours précise-t-on dans les couloirs de la CMDT.
Un autre marché pour la conception et la fourniture de nouveaux outils informatiques de gestion de certaines activités de la CMDT d’une valeur de 168 000 Euro soit 110 208 000 FCFA vient d’être attribué à la société AJC2L CONSULT appartenant à M. François Loquet, un vieux chimiste français. Rien de mal jusque-là. Sauf qu’il nous est revenu qu’AJC2L CONSULT était la seule société à postuler pour le marché.
En poussant plus loin les investigations, on sait rendu compte que c’est la société AJC2L CONSULT qui avait également remporté le marché d’audit du système informatique. Et c’est elle qui vient de remporter le marché pour la conception et la fourniture de nouveaux outils informatiques de gestion de certaines activités de la CMDT d’autant qu’elle était la seule société postulante.
Un marché de gré à gré qui ne dit pas son nom. De bonnes sources, l’octroi de ce marché s’expliquerait par le fait que Loquet serait un proche de M. Cheick Bou Denon, le fils de l’ex ministre de l’agriculture, M. Kassim Denon. C’est grâce au trafic d’influence du fils Denon que les sociétés de François Loquet arrivent toujours à remporter les marchés au niveau de la CMDT, nous confie une source proche du dossier.
Selon nos sources, M. François Loquet a créé un système informatique personnalisé avec la direction commerciale, industrielle et le service informatique. Il est le seul à détenir le code source du programme, rapporte une source. Grâce à ce système, il suit le cours du coton et le vend aux négociants, élabore et modifie les contrats ventes de la CMDT. Ce système lui permet de constater le paiement du coton avant même la CMDT.
Il nous est également revenu que M. François Loquet effectue des mises à jour et travaille à distance pour effectuer les travaux du Directeur Commercial et du chef de service informatique. M. Loquet est le maitre absolu du système informatique de la CMDT. Il est au début et à la fin. Le jour où il rendra l’âme, le système informatique de la CMDT s’arrêtera, s’indigne une source. Pourtant, nous dit-on, M. Loquet n’est pas un informaticien. Sa main mise sur le système informatique a été rendue possible grâce à la médiocrité et à l’incompétence du chef du service informatique, rapporte une source.
Il est obligé de se cacher derrière M. Loquet pour diriger le service informatique, lance-t-elle. Par son incompétence et son amateurisme, le chef du service informatique fait perdre des millions de francs à la société, a-t-on appris. L’incompétence du chef service informatique a permis au clan Denon l’achat des consommables recyclés, d’ordinateurs et d’équipements informatiques de bas de gamme. Le pire est que ces matériels sont achetés dans des boutiques appartenant aux patrons de la boîte, indique nos sources.
A noter que la société Géocoton a pris en charge des billets d’avion Lyon-Paris Bamako-Paris-Lyon pour M. Cheik Bou Denon.
Tous nos efforts de recoupement auprès de la CMDT se sont révélés infructueux, cela malgré nos multiples sollicitations.
A suivre
Abdrahamane Sissoko

Le Pays

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>