Des déserteurs de l’Armée malienne rechignent à la réintégrer

C’est par un communiqué conjoint des différents départements impliqués que les hautes autorités maliennes ont invité les déserteurs tapis dans les différents mouvements armés à se présenter aux régions militaires les plus proches, dans le cadre notamment de leur réintégration. L’annonce n’a visiblement pas été accueillie partout avec l’enthousiasme attendu.

En effet, si les déserteurs du GATIA ont probablement répondu à l’appel, ce n’est point le cas du côté de la CMA où la réticence et l’hésitation restent de mise. Il semble, selon toute évidence, que le mouvement séparatiste ne soit pas dans les bonnes dispositions pour déposer les armes et accompagner la cadence de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix. Pour expliquer sa posture, la Coalition des Mouvements de l’Azawad tire argument d’un manque de concertation préalable et évoque au passage les dispositions du même accord sur les mesures sécuritaires.

Mais tout porte à croire que le mouvement séparatiste est tenté pour l’instant de rester dans une position d’embuscade et attentiste avant d’avoir les assurances nécessaires pour se séparer de ceux qui constituent la crème de sa force de frappe : les déserteurs de l’armée malienne.

L’Essor

Pin It

Commentaires fermés