En voulant être directeur général de la BMS-SA : L’ex-DG de la BCI-Mali Sékou Barry dit “Monsieur 10%” poignarde dans le dos Babali Ba

bmsPour être le futur directeur général de la Banque malienne de solidarité (Bms-sa) l’ex-directeur de la Banque pour le commerce et l’industrie, Sékou Mamadou Barry, est en train de se battre à tous les niveaux. Pour ce faire, il veut poignarder son “frère” et “ami” Babali Ba, qui doit quitter définitivement la Direction de cette banque. C’est donc la “guerre ouverte” entre les deux banquiers.

Après avoir été limogé de la tête de la Banque pour le commerce et l’industrie (Bci-Mali) lors du Conseil d’Administration du Groupe, le 20 décembre 2017, à Nouakchott, en Mauritanie, pour “mauvaise gestion”Sékou Mamadou Barry se trouve en chômage technique. Très connu dans le milieu des affaires sous le nom de “Monsieur 10%”, il était perdu par les radars au Mali. Selon des sources généralement bien informées, il avait décidé, en un moment donné, de se réfugier au Canada où il dispose d’un “appartement” comme beaucoup de cadres maliens, notamment ceux du secteur bancaire.

Mais aujourd’hui, Sékou Mamadou Barry est en train de chercher un point de chute. Et il n’a pu trouver un coin autre que la Banque malienne de solidarité (Bms-sa) aujourd’hui dirigée par l’un de ses “frères” en la personne de Babali Ba. Cette information a déjà fait le tour de la capitale. C’est maintenant un débat dans les salons feutrés de Bamako. Chacun fait son petit commentaire sur la question, même si rien n’est officiel pour le moment. Mais “Monsieur 10%” est en train de se battre pour être le successeur de Babali Ba, puisque ce dernier doit définitivement quitter cette institution bancaire à la fin de l’année. Il a déjà fait valoir ses droits à la retraite.

“Sékou Barry est en train de voir les grandes personnalités du pays afin qu’elles puissent le nommer directeur général de la Bms-sa. Beaucoup de gens sont au courant. Faire partir Babali Ba et nommer Barry au niveau de cette banque, ce sera tout simplement la fin du monde. Puisque ce Monsieur ne peut pas gérer la Bms-sa. Et en toute franchise, je ne vois pas un banquier qui peut gérer cette banque mieux que Babali Ba” nous a confié un opérateur économique.

En tout cas, faire venir Sékou Barry à la Banque malienne de solidarité, c’est tout simplement la catastrophe dans la mesure où ce Monsieur a laissé à la BCI-Mali une situation révélant qu’il serait impliqué dans beaucoup de dossiers.

El Hadj A.B. HAÏDARA

 Aujourd’hui

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>