Enrôlement à Kidal : Les ex-combattants maîtres du jeu

La paix est l’objectif recherché par le Mali et tous les acteurs du processus. A Kidal, rapporte l’une de nos sources, l’enrôlement des combattants se poursuivrait jusqu’à la date officielle du 30 Novembre 2018.

Les chefs des détachements des groupes armés signataires(GAS) n’approuveraient pas les contres-visites et exigeraient l’annulation de toute formation physique ou autre pour leurs combattants.

Par ailleurs, il est à signaler que les armes enregistrées auraient été retournées aux différents propriétaires après 48 heures seulement. La raison, explique notre source, c’est le prétexte qu’ils assurent la sécurité de l’Assemblee régionale.

Figaro du Mali

Pin It

Commentaires fermés