Etats-Unis: entre Trump et Bannon, la guerre est déclarée

2018-01-03t170545z_488455388_rc155e6fd260_rtrmadp_3_usa-trump-russia-bannon_0

C’est désormais la guerre ouverte entre Donald Trump et son ancien conseiller Steve Bannon. Selon un livre à paraître la semaine prochaine, mais dont de larges extraits ont été publiés ce mercredi, Steve Bannon a qualifié le fils de Donald Trump de « traître ». Un adjectif qui a fait sortir de ses gonds l’hôte de la Maison Blanche.

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

« Le feu et la fureur ». C’est le titre parfaitement trouvé de cet ouvrage qui avant même sa sortie officielle a suscité la colère noire du président. Dans ce livre bourré de révélations sur les premiers jours de Donald Trump à la présidence, Steve Bannon, ancien conseiller du président, parle de trahison pour qualifier la rencontre entre Donald Trump Junior et un groupe de Russes en juin 2016.

« Steve Bannon n’a pas seulement perdu son emploi lorsqu’il a été viré de la Maison Blanche, il a aussi perdu la tête », a rétorqué le président par communiqué officiel. Interrogée dans la foulée, la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders a confirmé la colère présidentielle.

« Je crois qu’être furieux et dégoûté c’est ce que l’on est en droit de ressentir quand des déclarations scandaleuses et complètement fausses sont faites contre le président, son administration et sa famille », a déclaré Sarah Sanders.

Le conflit entre le président et son ancien conseiller risque d’avoir des conséquences politiques. Steve Bannon a déjà annoncé qu’il soutiendrait ses propres candidats contre ceux du parti républicain lors des prochaines élections de mi-mandat.

Rfi

Pin It

Commentaires fermés