Formation d’un grand mouvement politique : L’Adéma/PASJ répond favorablement à la demande de SBM

tiemoko-sangare-president-adema-pasjL’Adéma/PASJ est favorable à la formation d’une grande alliance avec d’autres partis politiques qui partagent ses valeurs et principes à condition que ces partis acceptent de rejoindre la grande famille de l’Abeille.

Lors du 2e congrès ordinaire de l’Alliance pour la solidarité au Mali/Convergence des forces patriotiques (Asma/CFP), le président du parti et Premier ministre du pays, Soumeylou Boubèye Maïga, a fait part de sa volonté de constituer, d’ici la fin du deuxième mandat d’IBK, un seul grand mouvement politique avec l’Alliance pour la démocratie au Mali/Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma/PASJ), l’Union pour la République et la démocratie (URD), le Rassemblement pour le Mali (RPM), l’Asma/CFP et l’Union pour la démocratie et le développement (UDD).

Cet appel du chef du gouvernement semble avoir des échos. L’Adéma/PASJ, à travers son président, s’est montré favorable à la formation d’un grand mouvement politique pour consolider la démocratie au Mali. L’information a été donnée lors de la traditionnelle présentation des vœux de l’Adéma à la presse, le samedi dernier au siège du parti, en présence des membres du comité exécutif.

Dans sa déclaration, le président de l’Adéma s’est dit ouvert à toute alliance. “Nous allons renforcer notre base d’alliance avec les formations politiques qui partagent nos valeurs et principes pour mener ensemble aujourd’hui et demain le combat pour le mieux-être de notre peuple”, a-t-il précisé.

“L’Adéma/PASJ, parti social-démocrate et panafricaniste, est et restera une famille ouverte à toutes et à tous ceux qui partagent ses valeurs. Nous sommes un parti de masse, le parti du peuple, issu du peuple, et dont le cœur bat au diapason de celui de toutes les filles et de tous les fils de ce pays. Nos portes sont grandement ouvertes, car nous sommes le Parti du rassemblement, nous sommes un patrimoine commun et non le patrimoine d’un individu”, a ajouté Pr. Tiémoko Sangaré.

Une manière pour lui de dire qu’il est favorable à la demande du PM à condition que les partis RPM, URD, Asma/CFP, UDD reviennent dans la grande famille Adéma dont ils sont originaires : “Je lance un appel solennel à toutes celles et à tous ceux qui, avant-hier et hier, étaient encore dans ce parti et qui se sont retirés pour diverses raisons, à revenir à leur maison-mère. De même j’appelle tous nos compatriotes qui, pour diverses raisons, n’ont pas encore rejoint le parti à le faire”.

A cet effet, le pari risqué du PM risque d’avoir une suite favorable dans les mois à venir à condition que chacun accepte de faire compromis.

Y. Doumbia

L’Indicateur Renouveau

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>