FORUM DE KIDAL : Discours d’ouverture prononcé par le président du forum de Kidal, Monsieur Alghabass Ag INTALLA, Kidal le 28 mars 2O16

000_Par7407203_0

Bismillahi Arrahmani Arrahim.
« Discours d’ouverture prononcé par le président du forum de Kidal, Monsieur Alghabass Ag INTALLA, Kidal le 28 mars 2O16 »
– Messieurs les Secrétaires généraux des mouvements de la CMA ;
– Honorable Dr Oumar Mariko, Président du parti SADI ici présent ;
– Monsieur le représentant de la MINUSMA ;
– Monsieur le représentant de Barkhane ;
– Messieurs les représentants des organisations internationales et non gouvernementales ;
– Messieurs les leaders des chefferies traditionnelles ;
– Messieurs les leaders religieux ;
– Messieurs les cadres politiques et militaires de la CMA ;
– Mesdames les leaders des femmes de l’Azawad ;
– Messieurs les leaders des jeunes de l’Azawad ;
– Chères populations de l’intérieur et de l’extérieur de l’Azawad ;
Chers invités ;

Au nom de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) et à mon nom propre, je vous souhaite la bienvenue à Kidal pour partager avec vous des préoccupations qui sont les nôtres.

Depuis la signature de l’accord de paix issu du processus d’Alger, la CMA et la Plate-forme se sont investies dans le rapprochement des populations de l’Azawad afin de créer un climat d’entente entre les communautés, toute chose indispensable pour la mise en œuvre de l’accord de paix. Pour ce faire, les leaders de la CMA et de la Plate-forme ont initié à partir d’Anafif une série de rencontres inter et intracommunautaires pour aplanir les différends entre individus et entre communautés.

De nos jours, les personnes et les biens circulent librement et en toute sécurité dans plusieurs zones de l’Azawad pour accéder à des marchés hebdomadaires, à des services sociaux de base tels que la santé et l’éducation dans les capitales régionales et locales, Les campements et les villes se stabilisent au fur et à mesure, et tournent leur regard commun vers un avenir de développement et de prospérité soutenus par une forte et solide volonté pour la réhabilitation de la cohésion sociale qui existait entre toutes les communautés.

En plus de la sécurisation progressive de la zone, les groupements politico-militaires ont appris sur le plan politique et national, à travailler ensemble, à développer des synergies en vue d’accélérer la mise en œuvre de l’accord de paix.

Cependant, il y a encore des zones dans l’Azawad où les populations ont des difficultés réelles pour se mouvoir. Ceci doit être rapidement traité par la CMA et la plateforme pour que la libre circulation des personnes et des biens soit une réalité dans tout l’Azawad.

C’est le lieu de rappeler que ce forum avait été convenu entre la CMA et la plateforme pour parachever cette dynamique de réconciliation chèrement acquise et soutenue par le Gouvernement du Mali et la communauté internationale.

C’est également l’occasion de réaffirmer notre attachement à la mise en œuvre diligente de l’accord de paix issu du processus d’Alger et de rappeler que les organes prévus à cet effet demeurent le seul cadre de sa mise en œuvre ;
L’absence de la plateforme à cet événement d’importance capitale malgré l’espoir qu’il a suscité chez les populations et la communauté internationale ne doit pas freiner notre élan dans la poursuite du plaidoyer en faveur de la paix et de la cohésion sociale entre toutes les populations de l’Azawad.

Devant cette contrainte, la CMA se donne l’opportunité d’organiser en son nom une rencontre de concertations internes dans la perspective d’une évaluation de ses activités notamment la mise en œuvre de l’accord de paix issu du processus d’Alger et la consolidation des acquis des différentes rencontres de réconciliation intercommunautaires.

J’invite les participants à profiter au maximum de ces quelques jours pour traiter avec discernement les termes de références dans la joie et la quiétude
Chers invités, j’adresse mes sincères remerciements au gouvernement du Mali et à la MINUSMA pour leur appui à ce forum. Je remercie également la médiation et la communauté internationale pour leur accompagnement pour la mise en œuvre de l’accord.

Je ne saurai terminer sans adresser tous mes remerciements et encouragements à la commission d’organisation et aux forces de sécurité de la CMA qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cet événement.

Nous prions Dieu pour sa réussite, pour une union sacrée des cœurs et des esprits.

Je déclare ouvert les travaux du forum de Kidal.
Je vous remercie

Pin It

4 thoughts on “FORUM DE KIDAL : Discours d’ouverture prononcé par le président du forum de Kidal, Monsieur Alghabass Ag INTALLA, Kidal le 28 mars 2O16

  1. Heye mon confrère Aruna Saalun Siisoxo c’est ça depuis le début, il ne faut pas être étonner du moment ou le Kidal a été laissé depuis mai 2014 après le fameux voyage de l’ex PM – MM

  2. koumba cissouma 29 mars 2016 à 10 h 17 min -

    mes chères les ex rebelles ne font qu’appliquer l’accord de paix que notre gouvernement a signé donc le vrai problème c’est cet accord.