G5 Sahel : la force régionale s’invite dans une conférence sur la sécurité à Munich

muniDes responsables africains ont échangé sur le déploiement de la force conjointe du G5 Sahel à Munich, en Allemagne.

Leur message était sans équivoque : la sécurité du Sahel et la lutte contre le terrorisme ne concernent pas cette seule région mais l’ensemble de la communauté internationale.

Déclaration faite en prélude à la rencontre de Bruxelles qui se déroulera le 23 février prochain et qui devrait permettre de mobiliser des fonds supplémentaires en vue de compléter le financement de la force conjointe.

« Le travail que nous allons faire le 23 février à Bruxelles est de pouvoir mobiliser les ressources pour les forces du G5 Sahel et commencer à discuter des questions de projets d’investissement à mener aussi bien sur les infrastructures, sur le développement du capital humain, sur la consolidation des infrastructures socio-économiques et le développement de l’agriculture et de l’élevage », a estimé le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

En attendant cette conférence de Bruxelles, le G5 Sahel n’a obtenu que la moitié des quelques 450 millions d’euros nécessaires. L’Union européenne s’est engagée à hauteur sur 50 millions d’euros, la France mettra quelques huit millions dans la cagnotte, les pays membres contribueront chacun 10 millions en plus de l’Arabie Saoudite qui contribuera à hauteur de 100 millions et les Émirats Arabes Unis à hauteur de 30. Les Américains ont aussi annoncé une aide bilatérale de 60 millions de dollars à la force conjointe.

Mikado

Pin It

2 thoughts on “G5 Sahel : la force régionale s’invite dans une conférence sur la sécurité à Munich