Grève des écoles privées: Ce n’est pas une affaire de tension de trésorerie

Boubou_Cisse,_ministre_de_l’Économie_et_des_Finances_du_MaliLe Trésor public a payé plus 25 milliards de FCFA sur 32 milliards de prévus et attend les justificatifs pour payer le reste.

– L’ensemble des promoteurs des régions ont été payés. Une bonne partie des promoteurs de Bamako refusent de présenter des justificatifs au Trésor public pour un montant de 6,6 milliards. Ils comptent se faire payer sans justificatifs.

– Au département de l’éducation, on soutient : « Il ne s’agit nullement de tension de trésorerie, mais, de moralisation des dépenses publiques, un exercice auxquels les promoteurs ne veulent pas se soumettre, visiblement ».

– Selon certainement indiscrétions, l’instrumentalisation de cette question viendrait de certains élus à Bamako, qui sont eux-mêmes propriétaires d’écoles privées. En refusant de fournir les justificatifs demandés, ils comptent mettre la pression sur le chef du gouvernement, afin qu’ils puissent être payés sans justifier.

Concertations régionales sur l’avant-projet de découpage : reporté

Dans un courrier en date du 29 octobre 2018 du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation adressé aux partis politique les concertations régionales sur les avant-projets de loi sur les circonscriptions administratives et les collectivités territoriales se tiendront 2018 les 13 et 17 novembre.

Ce report, selon le courrier, intervient suite à la demande des partis politiques à la faveur du cadre de concertation ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation/ Partis politiques tenu le vendredi 26 octobre.

Les partis politiques sont pries de mettre à profit ce report d’une semaine pour faire parvenir leurs propositions concrètes quant à l’organisation de ces rencontres, précise le courrier.

La Rédaction

Le 22septembre

Pin It

Commentaires fermés