Imbroglio lieu au déguerpissement de Bamako : Et si les autorisations livrées par les mairies étaient comprises !

13920708_1101101266637585_5725473395840575429_n

La grande opération de nettoyage lancée il y a deux semaines dans les artères de Bamako, par madame le gouverneur Amy Kane fait plus de frustrés que des adhérents. Si pour certains elle est la bienvenue, d’autres la jugent aberrante vu qu’elle n’épargne aucun individu, même ceux qui croient être dans leur droit, notamment les détenteurs des fameuses autorisations d’occupation.

Lors des enquêtes, les élus municipaux ont révélé aux reporters de malinet.net que les autorisations délivrées pour occuper les domaines publics sont provisoires, précaires et révocables à tout moment. Cette incompréhension ne serait-elle pas à la base de frustration massive ? A ce niveau, force est de reconnaître que les fautes sont partagées. D’une part, la plupart des occupants sont analphabètes, d’autres parts les élus municipaux, en soutirant de l’argent ne dévoilent guère les contenus des documents à livrer.

Toutefois, une campagne de sensibilisation de proximité méritait d’être lancée à l’endroit des populations, afin que l’opération en cours ayant fait des morts et des blessés, puisse être une réussite. Par ailleurs si une chose est de déguerpir l’autre chose sera de veiller pour éviter la réoccupation des lieux. Ainsi, pour se démarquer de ces prédécesseurs qui auraient échoué, Amy Kane pourrait envisager des mesures idoines pouvant empêcher les retours des déguerpis.

Pour ce faire, l’aménagement d’un site de recasement serait la bienvenue pour héberger ceux-là qui ont été victimes et d’autres qui seront encore victimes de la mission Amy Kane. Que Dieu sauve la pauvre Nation, MALI. (Ci-dessous, un exemplaire de la dite autorisation)

Safiatou et Ansary/malinet.net

13895331_660970047412002_7887339190780410676_n

 

Pin It

2 thoughts on “Imbroglio lieu au déguerpissement de Bamako : Et si les autorisations livrées par les mairies étaient comprises !