Inauguration d’une Unité de Néonatologie au Centre de Santé de Référence de la Commune VI de Bamako

CaptureVendredi 9 mars 2018 à 16h – Dans le cadre d’un projet financé par l’Agence Andalouse de Coopération Internationale pour le Développement et à travers l’ONG internationale Espagnole MEDICUS MUNDI d’Andalousie, une Unité de Néonatologie est construite et équipée pour renforcer les services de santé de la reproduction du Centre de Santé de Référence de la Commune 6 de Bamako.

L’enveloppe du projet s’élève à 211 300 000 F CFA et a permis aussi un appui conséquent à 12 Centres de Santé Communautaire du districts Sanitaire de la même commune, ainsi que la formation du personnel respectif en soins néonataux.

Cette unité mise à la disposition de la Population de la commune VI, surtout pour améliorer la santé mère-enfant, dispose de 12 lits pour enfants pré-prématurés et prématurés, 6 lits pour mamans-Kangourou et 6 lits pour prématurés stables.

Cette manifestation s’est déroulée en présence de son excellence l’ambassadeur du Royaume d’Espagne au Mali, monsieur Miguel Goméz de Aranda Villen, monsieur le directeur de cabinet du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, Monsieur le représentant de la Mairie de la commune VI, monsieur le chef de quartier de la commune VI, monsieur le Représentant en Afrique de l’Ouest de l’Agence Andalouse de Coopération Internationale pour le Développement, monsieur le Coordinateur Général du Bureau technique de la coopération espagnole au Mali, monsieur le Représentant du Directeur Régionale de la Santé du District de Bamako, madame le Médecin chef du District Sanitaire de la Commune VI, monsieur le Représentant de la Cellule d’Exécution des Programmes de Renforcement des Infrastructures Sanitaires, monsieur le Coordinateur Représentant de Medicus Mundi au Mali, toute l’équipe de professionnels de l’établissement et le public de la commune VI.

Dans un contexte difficile et déjà durable, la situation sanitaire au Mali est caractérisée par des indicateurs qui restent encore préoccupants malgré les efforts louables que l’états malien ne cesse de déployer et malgré les acquis réalisés. Parmi ces indicateurs, ceux relatifs à la santé maternelle et néonatale sont particulièrement alarmants. En effets, et pour focaliser sur la Néonatologie, en 2017 le Mali enregistre le taux le plus élevé de la mortalité néonatale dans la sous-région et les perspectives immédiates ne sont pas moins préoccupantes.  Pour ceci et pour d’autres problèmes de santé, la Coopération Espagnole a fait de la santé un de ses domaines d’intervention privilégiés au Mali.

Les réalisations auront certainement un impact positif sur la population de la Commune VI qui est actuellement estimée à plus de 600 000 habitants. Mais les premiers bénéficiaires seront sans doute les environ 30 000 nouveaux nés attendus dans la commune en 2018 avec leurs mères respectives.

Dr. Moustapha Diouf

Responsable de Projets-santé

Bureau Technique de l’Agence Espagnole pour la Coopération

International au Développement

Ambassade du Royaume d’Espagne

Batiment Fondation pour l’Enfance

Rue 250 Hamdalaye, ACI 2000

Tel. (+ 223) 20 23 86 62 // 20 23 12 40

Fax. (+ 223) 20 23 86 62

 

Pin It

Commentaires fermés