Integrity Icon Mali 2019 : les noms des 5 finalistes dévoilés

72874410_1227028284147178_7455215433671507968_nIl s’agit de : Mme Sidibé Mahawa Haidara, Administrateur civil, chargée de mission au ministère de l’Intégration Africaine ; Mme Coulibaly Mariam Bamba, Conseillère pédagogique généraliste chargée de la scolarisation des filles au CAP de Dioila ; M. Abdoulaye Diakité, Agent technique des Eaux et Forêts à Koro ; M. Issa Traoré, Coordinateur de Centre EDM-sa de Diré, et Mme Coulibaly Aminata Goita, médecin Cheffe du District Sanitaire de Sikasso.

Ceux-ci ont été choisis parmi les 30 présélectionnés de 4060 dossiers reçus. Ainsi, le meilleur sera couronné, lors d’une soirée GALA prévue pour le 23 novembre 2019, à Bamako. Selon le directeur-pays d’accountabilitylab, Moussa Kondo, les critères de choix portaient sur l’ancienneté, la ponctualité, les conditions d’attribution des services, l’utilisation des biens publiques etc.  Et les domaines qui ont été ciblés pour cette édition, ajoute-t-il, relève des secteurs de l’éducation, de la santé, de l’Energie, de l’immigration clandestine, de ressources forestières.

L’Integrity Idol Mali qui est à sa quatrième édition, devient Integrity Icon, cette campagne mondiale lancée en 2014 au Népal, vise à construire une nouvelle génération de citoyen actifs et leaders responsables. « Toutes les difficultés auxquelles notre pays est, de nos jours, confronté, sont dues aux vols massifs orchestrés par les mauvais gouvernants qui ne songent qu’à ramener tout à soi », a déploré M. Kondo, lors de la conférence de presse tenue le jeudi 17 octobre 2019, à l’hôtel ONOMO. Pour lutter contre ce fléau, qui gangrène nos administrations, seule la répression ne suffit pas, « il faut aussi montrer des bons exemples (hommes et femmes intègres) qui doivent inspirer les nouvelles générations de fonctionnaires… », indique le Président du Jury Daouda Tékété.

Notons que cette action de l’organisation vise à rendre hommage aux fonctionnaires qui vont au-delà de leur devoir à travers leurs efforts pour réaliser un changement sociétal collectif vers une plus grande responsabilisation, c’est pourquoi les sélections des hommes et femmes intègres, sont faites par les usagers eux-mêmes, à travers le pays, a laissé entendre la Présidente du conseil d’administration, Niaman koné. Elle a, ensuite salué les efforts consentis par les partenaires, notamment le Royaume des pays-Bas, et le National Endowment for Democracy.

Malinet.net

IMG_2232

Pin It

Commentaires fermés