JNIM revendique une série d’attaque au Mali

attaqueLe groupe de soutien à l’Islam et aux Musulmans (en arabe : Jamaât Nosrat Al-Islam Wal-Mouslimin) a revendiqué une série d’attaques perpétrées par ses éléments au Mali.

Rappelons que le JNIM est une coalition de mouvements djihadistes affiliés à AQMI opérant au Sahel sous le commandement de Iyad Ag Ghali. Ainsi, ce groupe a déclaré sa responsabilité dans une attaque perpétrée, le samedi 27 janvier 2018, à Soumpi, dans le cercle de Niafunké, région de Mopti.

Lors de cette attaque, six véhicules équipés d’armes lourdes dont 05 KIA KM450 camions, ZPU2 cannon de 24,5 mm AA, cannon anti aérien, DshK 12, 7 mm avec monture trépied, 1 Dragunov M2 lanceur de mortier de 60 mm,, RPG7, PKM, plusieurs boîtes de munitions ont été emportés, indique le groupe. Il a ajoute avoir perdu quatre de ses éléments et tué plusieurs soldats maliens.

Le groupe a également revendiqué l’attaque du camp de la garde nationale à Menaka le dimanche 28 janvier dernier. Il affirme que l’attaque a été menée par une de ses Qatiba. Selon le groupe terroriste, l’attaque a fait cinq morts coté malien, deux morts côté groupe armé.

Apparemment, l’objectif de ce groupe c’est de tout mettre en œuvre pour compromettre le déploiement de la force conjointe du G5 Sahel.

Poulo/malinet.net

Pin It

Commentaires fermés