Kalanban-coro : un calme précaire revient !

KALGrâce à l’intervention du sous -préfet de Kalabancoro, les conducteurs ont temporairement levé leurs barricades qui perturbaient le trafic sur l’axe Kalabancoro-Kabala.

Ainsi, la circulation sur cet axe revient pour le moment, à la normale. Que s’est-t-il passé ?  Selon nos témoins sur place, un conducteur de benne n’ayant pas obtempéré le paiement de bakchich, a été agressé par un agent, pendant que le véhicule serait entrain de rouler, et qui aurait entraîné de blessé.

Ainsi, les conducteurs de camions bennes avaient-ils barré la route avec des barricades, de l’entrée de Kalaban jusqu’à la gendarmerie. Ils protestaient contre les harcèlements de policiers et gendarmes sur cet axe, a-t-on appris.

« Malgré la réduction de nos heures de trafic, les gendarmes et policiers de Kalabancoro nous contraignent de payer 3000 FCFA par véhicule, à chaque sortie, nous en avons assez ! », déplorent les conducteurs et vendeurs de sable. Ils exigent la fin des harcèlements des gendarmes et des policiers et demandent aux autorités d’assumer leurs responsabilités.

Le maire ne serait-il pas dans le coup ?

Selon nos informations, le maire de Kalaban, le premier à intervenir, a été chassé par les conducteurs en colère. N’eut été l’intervention décisive de sous-préfet, un calme précaire ne serait pas revenu et, l’axe Kalaban-Kabala serait encore bloqué.

Toutefois, les pourparlers vont se poursuivre demain.

Malinet.net

Pin It

Commentaires fermés