Kidal : lutter contre la radicalisation des jeunes par la formation professionnelle

La section du Désarmement Démobilisation, de la Réinsertion et de la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS/DDR) de la MINUSMA a financé un projet de formation professionnelle au profit de cinquante (50) jeunes du cercle de Tessalit dont dix-sept (17) femmes, pour un montant global de cinquante-huit (58 000 000) millions de francs CFA. Il s’inscrit dans le cadre de la réduction des violences communautaires et la réinsertion socioéconomique des jeunes à risque de radicalisation.

 https://scontent-frt3-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/p720x720/22256420_1405850699532392_8923063831836291559_o.jpg?oh=4f5a84382e625d8e15c364f0713b3926&oe=5A730C26

 Ce projet de Réduction de Violence Communautaire (CVR) a permis de former 27 jeunes de Tessalit, 15 d’Aguelhok et 08 autres de Timtaghene en techniques de maraîchage, couture, électricité, soudure et mécanique auto. La cérémonie de remise des attestations a réuni, le 18 septembre dernier, les autorités locales, les représentants d’ONG, les récipiendaires et des membres du personnel de la MINUSMA. 

« Nous espérons que ce projet contribuera à la cohésion sociale, la réconciliation, la consolidation de la paix et la dé-radicalisation des jeunes. Dans la mesure où il apportera un soutien économique aux communautés affectées par plusieurs années de crise, ce projet a pour objectif principal de contribuer à votre réinsertion socio-économique dans la société », a  déclaré M. Aghaly Ag Bigny représentant du programme DDR et du Chef du bureau régional de la MINUSMA à Kidal, lors de ladite cérémonie.

 https://scontent-frt3-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/p720x720/22291320_1405850896199039_1917560941672280524_o.jpg?oh=194c519b9afa53abd92f332885306a01&oe=5A7299D0

La MINUSMA fournit des outils neufs aux 50 jeunes professionnels

En plus des certificats de fin de formation remis aux différents lauréats, la MINUSMA leur a offert des kits composés de 25 motopompes et brouettes, 05 caisses à outils mécaniques, 05 postes de soudures et 05 machines à coudre avec leurs accessoires.

« Ce projet vient réduire le taux de chômage au sein de la population locale et a un impact positif sur notre démobilisation et notre réinsertion, nous les jeunes. Nous remercions la MINUSMA pour cette initiative. Certes, c’est un bon début pour notre localité mais il reste encore beaucoup à faire », s’est félicité le représentant des lauréats, tout en invitant ses camarades à redoubler d’efforts et à utiliser les kits d’accompagnement à bon escient. Par ailleurs, il a plaidé en faveur de l’initiation de ces mêmes projets au profit d’autres jeunes de la région.

 

https://scontent-frt3-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/p720x720/22218279_1405851726198956_4211119173874029737_o.jpg?oh=cc24844f619950df39658797902b4fe9&oe=5A8738EC

L’organisation non-gouvernementale « AZHAR » a mis en œuvre ce projet durant six mois. M. Abdallah Ben Hamou, représentant de l’ONG, n’a pas manqué de souligner l’avantage économique de ce projet pour la population du cercle de Tessalit en général et à la jeunesse en particulier. « Désormais la population disposera d’une main-d’œuvre locale qualifiée et des opportunités d’emplois pour ces jeunes formés », a-t-il conclu.  

 

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>