Koro : situation calme après les affrontements communautaires entre Peulh et Dogon

paysans-vieux-village-maliLes affrontements entre peulh et dogon à Koro ont cessé depuis le mardi 13 mars. A Bamako tout comme à Koro, les manifestations pour dénoncer ce nouveau conflit s’enchainent. Une mission gouvernementale devrait se rendre dans la localité aujourd’hui 15 mars.

La jeunesse de Tabitaal Pulaku s’est réunie ce matin 15 mars devant la bourse de travail pour dénoncer « les exactions et amalgames dont est victime la communauté peulh » au centre du pays. Les manifestants réclament également le « désarmement des chasseurs dogons ».

Sidi Cissé dit Bakaye, membre de l’association « Tabitaal Pulaku »

Sur place à Koro, dans la journée d’hier 14 mars, des jeunes ont également marché pour protester contre « l’incapacité des autorités locales à résoudre le problème ». Ils exigent également le départ immédiat du préfet de la localité.

Saydou Niangaly, président du mouvement de la jeunesse du cercle

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a reçu des représentants de l’association Tabitaal Pulaku hier nuit 14 mars. À l’issue de la rencontre, il a été décidé de l’envoi d’une mission gouvernementale à Koro. Cette délégation attendue aujourd’hui à Koro, devrait être composée de représentants des communautés peulhs et dogons.

Après plusieurs jours d’affrontements, selon des témoins, le bilan serait de 25 morts de part et d’autre. Des dégâts matériels notamment des maisons incendiées et des stocks alimentaires brûlés ont été constatés.

Studio tamani

Pin It

Commentaires fermés