La Bourse régionale de l’UEMOA atteint une capitalisation de 7.500 milliards de FCFA en 2015 (directeur général)

M_Edoh-Kossi-Amenouve-Dg-BRABIDJAN – La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) basée à Abidjan s’est positionnée à la fin de l’année 2015 comme la bourse “la plus performante” en Afrique avec une capitalisation de 7.500 milliards de FCFA, a indiqué jeudi son directeur général, Edoh Kossi Amenounvé.

“La BRVM a terminé l’année 2015 avec tous ses indicateurs au vert et est ainsi la bourse la plus performante en Afrique”, a déclaré M. Amenounvé présentant à la presse le bilan des activités de son institution.

La Bourse a réalisé “une progression de son indice composite de 17,77% et sa capitalisation a atteint 7.500 milliards de FCFA au 31 décembre 2015 soit une progression de 18,67% par rapport à 2014″, a-t-il poursuivi.

A en croire M. Amenounvé, “toutes les Bourses africaines étaient dans le rouge” sauf les Bourses du Botswana avec “11,5%” de progression de son indice composite, la Bourse d’Afrique du Sud “1,85%” et la BRVM “17,77%”.

Le directeur général de la BRVM explique cette performance par le contexte économique dans l’espace UEMOA marqué par une croissance restée “quasi stable à 6,1% en 2015 contre 6,3% en 2014″ et une “stabilité monétaire”.

“La sous-région UEMOA a montré une résilience aux chocs exogènes et a maintenu une croissance vigoureuse due à la forte reprise économique ivoirienne depuis 2012″, a-t-il expliqué.

Après deux décennies de récession due aux crises politico-militaires, l’économie ivoirienne s’est relancée depuis la fin de la crise post-électorale de 2010 avec un taux de croissance de 9% en moyenne.

“Par contre, les autres marchés africains ont subi de plein fouet les effets de la baisse des prix des matières premières et du baril de pétrole, le relèvement du dollar et du ralentissement économique des pays émergents”, a expliqué encore le directeur général de la BRVM.

Pour 2016, la BRVM compte porter le nombre de sociétés cotées de 39 à 42, atteindre 8.000 milliards de FCFA de capitalisation boursière et une valeur annuelle de transactions de 400 milliards de FCFA.

La BRVM est le marché financier au sein de l’UEMOA qui regroupe le Bénin, le Togo, le Mali, la Guinée-Bissau, le Niger, le Sénégal et la Côte d’Ivoire, les pays ouest-africains ayant en partage le franc CFA (FCFA).

Source: AFP

 

Pin It

Commentaires fermés