“La révision constitutionnelle est devenue une exigence pour notre pays” dixit SBM

boubeyeQuant au Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, il a fait savoir que sa présence vise à exprimer l’intérêt du gouvernement pour les différentes thématiques de ces premières assises de l’EPM ainsi l’attente et l’écoute du gouvernement par rapport aux différentes propositions qui en découleront de celles-ci, à travers les recommandations et les conclusions sur les réformes majeures de notre pays.

Pour le chef du gouvernement, la révision de la Constitution est devenue une exigence pour notre pays pour plusieurs raisons essentielles, notamment la Constitution du 25 février 1992 élaborée lors de la Conférence nationale, tenant compte de certaines aspirations légitimes de l’époque, a montré ses limites suite à la crise de 2012. Aussi, l’Etat malien s’est engagé à constitutionnaliser un certain nombre de dispositions de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale afin de corriger les contradictions.

Pour sa part, le président de l’EPM, Dr Bokary Treta, s’est dit convaincu que la victoire de IBK lors de la dernière présidentielle constitue certes une étape très importante, mais, selon lui, la plus grande victoire sera la réussite du prochain quinquennat. “En signant la plateforme d’alliance EPM, nous nous sommes engagés à soutenir, de toutes nos forces, la candidature du président IBK pour un second mandat et à accompagner l’action gouvernementale, en œuvrant pour obtenir une majorité confortable aux élections législatives”, a laissé entendre le président de l’EPM.Selon lui, ces premières assises de la plateforme EPM se sont fixées comme objectifs de faire l’analyse de la Constitution du 25 février 1992, au regard de la pratique constitutionnelle et des nouveaux enjeux, faire l’analyse de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger en adéquation avec les engagements souscrits, faire l’analyse combinée de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali et la Constitution du 25 février de 1992.Pour finir, il dira qu’à cette fin, la majorité politique a mobilisé pour ses premières assises d’éminents experts et de praticiens du droit constitutionnel pour animer des discussions sur les thématiques desdites assises.

Boubacar PAÏTAO
Aujourd`hui

Pin It

Commentaires fermés