Lancement du processus budgétaire 2020 Les partenaires et bayeurs sont prêts pour investi au Mali

herLe ministre de l’Économie et des Finances, Dr Boubou Cissé, a lancé les travaux de conférence du processus budgétaire 2020 ce lundi 25 février 2019. Cette rencontre de 2 jours a réuni l’ensemble de tous les acteurs de l’élaboration et d’exécution du budget d’État malien. C’était l’hôtel laico Amitié de Bamako, en présence du directeur général du budget, Sidiki Traoré, et de l’Ambassadeur, représentant du GT ECOFIN, Dietrich Beker et de la presse. Les partenaires et bayeurs satisfaits des efforts fournit par le gouvernement pour la relance de l’économie du Mali

Cette conférence budgétaire était axée sur quatre thèmes : la qualité des documents budgétaires ; la gestion des risques budgétaires, l’évolution de la gestion budgétaire et la participation des collectivités territoriales au processus de préparation et d’exécution du budget programme. Ces Thèmes ont été présenté par le Directeur Général du Budget Sidiki Traoré. Selon le ministre Boubou Cissé, l’élaboration des documents budgétaires sur le plan national des performances macroéconomique se poursuit avec un taux de croissance de 4,7% en 2018 grâce à la dynamique du secteur primaire, l’inflation estimée en 2018 est de 1,7% malgré une réduction au niveau de la dépense, le déficit budgétaire s’est détérioré à 4,8% contre une prévision de 3,3% du PIB.

Dans son intervention, Le ministre de l’économie et des Fiances Dr Boubou   Cissé a invité les participants à examiner les meilleures approches pour assurer une participation des collectivités à la préparation du budget, et également pour la bonne exécution du budget en vue d’obtenir des programmes efficaces et efficients.  C’est après plus explication et détails que le ministère a donné le coup d’envoi de cette conférence.

 Ambassadeur, Dietrich BEKER est me représentant du GT ECOFIN à l’occasion de la conférence de lancement des travaux du processus budgétaires 2020. Ce dernier dira que » pour nous, cette invitation montre l’excellente partenariat entre le Mali et les partenaires techniques et financiers. C’est-à-dire, un partenariat de qualité, franchise et d’amitié «, dit-il. Selon BEKER, le budget de l’État est le reflet de la volonté politique des gouvernants une vitrine et démontrant les efforts du gouvernement dans les différents secteurs mais aussi en matière de bonne gouvernance », a-t-il ajouté. L’Ambassadeur a aussi félicité tous les efforts que fournit le gouvernement Malien pour la relance économique et que tous les partenaires et bayeurs sont prêts pour venir investi au Mali.

Hervé N’depo   

Pin It

Commentaires fermés