Le président de la république reçoit le vice-premier ministre Belge

13393958_10206582292735612_4166115915737182972_nLes deux personnalités ont parlé de coopération mais aussi, et surtout, de paix et de sécurité

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita  a reçu hier en audience le vice-premier ministre et ministre de la Coopération  belge, Alexander De Croo. Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et la Coopération internationale, Abdoulaye Diop et son collègue de la Communication et de l’Economie numérique, Dr. Choguel Kokalla Maiga ont assisté à l’audience qui a duré plus d’une heure d’horloge.

Le président Keita et son hôte belge en séjour de deux jours dans notre pays, ont échangé sur les voies et moyens permettant aux deux pays de raffermir les liens de coopération. Coopération qui, faut-il le préciser, est déjà dense avec une intervention accrue dans différents domaines clés tels que l’éducation, la santé, l’assainissement urbain ou encore la consolidation de la paix.

Ce dernier point occupera désormais une place de choix dans la coopération belgo-malienne en raison justement des nouveaux besoins liés à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation. A ce sujet, le vice-premier ministre belge a promis le soutien de son pays au nôtre dans sa quête de paix et de stabilité. Les  droits des couches vulnérables notamment les femmes, occupent également une grande place dans la coopération belge.

Alexander De Croo n’a pas caché sa satisfaction de constater une identité de vues sur les questions essentielles. « On a parlé du partenariat entre les deux pays, partenariat qui existe depuis longtemps. Nos deux pays se soutiennent dans les situations difficiles. Il était important de se rendre sur place pour voir les pistes de développement. http://bamada.netDu point de vue de la sécurité, la Belgique et l’Europe font beaucoup », a soulignéAlexander De Croo pour qui « si on veut la sécurité, il faut améliorer le niveau de vie des populations ».

Les deux personnalités n’ont pas parlé que de paix et de sécurité. Il a été aussi question « d’investissements et de la coopération universitaire ». « Nous avons clairement l’ambition de continuer dans ce sens », a-t-il annoncé avant de dire toute sa satisfaction de constater que « l’accord de paix est en train de se mettre en ouvre ». La décentralisation et le rôle des Nations unies dans un environnement d’insécurité ont été largement évoqués au cours de l’entretien.

Alexander De Croo qui poursuit sa tournée africaine en se rendant au Niger cet après-midi a participé hier aux travaux de la Commission mixte Mali-Belgique (voir l’article ci-dessus).

Grand contributeur à la promotion d’une croissance durable, inclusive et créatrice d’emplois, la Belgique apporte aussi une contribution importante dans la sécurité et la paix par un appui matériel et technique à la MINUSMA. Au coursdu deuxième trimestre de l’année 2016, la Belgique remplacera l’Allemagne à la tête de l’EUTM pour la formation de nos militaires. C’est pourquoi l’effectif des formateurs belges va bientôt doubler au niveau de la mission européenne de formation militaire.

A.M. CISSE

Source: Essor

Pin It

2 thoughts on “Le président de la république reçoit le vice-premier ministre Belge