Le témoignage du taximan Yacouba Doumbia, tabassé par Sidiki Diabaté et ses amis

Capture: ” ce mercredi matin, à côté de la boîte de nuit Ibiza Night Club, Sidiki Diabaté, accompagné de quelques amis, m’ont demandé de leur céder le passage. Lorsque j’ai refusé, ils m’ont suivi avant de me barrer la route devant le night club.

Sans chercher à comprendre, ils ont commencé à me tabasser tout en me gazant lorsque j’étais encore bloqué dans mon taxi. C’est Sidiki même qui avait le gaz. Et il m’a insulté père et mère. Me disant que la route et même le Mali, les appartenait. J’ai porté plainte contre lui au Camp 1. Arrivé là-bas, il a joué le gros dos en me donnant 50 000 F CFA.
J’ai été à l’hôpital. Les analyses ont révélé que mon nez était déplacé et qu’il fallait une opération pour le réparer. Et Sidiki refuse de me soigner.
Je n’ai rien demandé, qu’il me soigne seulement. Je suis un père de famille. J’ai deux femmes et trois enfants et je ne vis que de ce travail depuis 2003.”

Pin It

Commentaires fermés