Les Pays-Bas apportent une contribution d’environ 1.17 millions de dollars au Fonds Fiduciaire en Soutien à la Paix et la Sécurité au Mali

https://minusma.unmissions.org/sites/default/files/styles/full_width_image/public/field/image/4-ceremonie_signature_de_financement_avec_le_pays_bas.jpg?itok=-OUFuXV-

 Les Pays-Bas renforcent leur participation au Fonds Fiduciaire en Soutien à la Paix et à la Sécurité au Mali, avec une contribution d’environ 1.17 millions de dollars américains. Cet appui s’est concrétisé au cours d’une cérémonie tenue ce 13 décembre au Quartier Général de la MINUSMA.

 Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques et Chef par intérim de la MINUSMA, M. Koen Davidse, a officiellement signé avec le Chef de la Coopération des Pays-Bas et Chargé d’Affaires, M. Paul Tholen, une convention de financement d’un montant d’environ 1.17 million de dollars américains au Fonds Fiduciaire, administré par la MINUSMA en soutien à la Paix et la Sécurité au Mali. Dans le cadre de l’appui du Gouvernement des Pays-Bas à la Paix et à la Sécurité au Mali, la nouvelle contribution néerlandaise sera dédiée à la Commission Internationale d’Enquête, un mécanisme clé prévu par l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger. 

https://minusma.unmissions.org/sites/default/files/2-ceremonie_signature_de_financement_avec_le_pays_bas.jpg

 M. Davidse a déclaré que « cette contribution des Pays-Bas souligne encore une fois son rôle moteur en faveur de la justice et les droits de l’homme. L’opérationnalisation de la Commission Internationale d’Enquête est une contribution essentielle pour la paix, la justice et la réconciliation au Mali et jouera un rôle complémentaire au travail du Comité de Vérité, Justice et Réconciliation et de la Cour pénale internationale. Le financement total sera assuré par plusieurs bailleurs de fonds, symbolisant une solidarité internationale avec le Mali.»

Il importe de rappeler que les Pays-Bas sont déjà engagés aux côtés de la MINUSMA par sa contribution à la Force militaire (557 soldats) et à la Police des Nations Unies (UNPOL avec 5 policiers). Cette contribution est destinée à protéger les populations maliennes et soutenir la stabilité et la sécurité du Mali.

https://minusma.unmissions.org/sites/default/files/3-ceremonie_signature_de_financement_avec_le_pays_bas.jpg

 En outre, à travers le Fond Fiduciaire, depuis 2015, les Pays-Bas accordent un appui crucial au processus de médiation et à la Commission de Suivi de l’Accord et ont facilité la fusion technique d’ASIFU avec U2 (la Force). Le renforcement de la chaine pénale criminelle à Tombouctou, Gao, Ménaka et Mopti a également été soutenu dans une collaboration fructueuse entre la MINUSMA et les Pays-Bas. De plus, les Pays-Bas ont soutenu la réhabilitation d’un barrage de rétention d’eau à Kidal, ainsi que la réalisation d’une étude technique pour définir les travaux nécessaires  à la réhabilitation de la route de l’aéroport de Gao.

 Pour rappel, le Fonds Fiduciaire des Nations Unies en Soutien à la Paix et la Sécurité au Mali a été créé à la demande du Conseil de Sécurité (Résolution 2085 (2012)), afin de soutenir les efforts du Gouvernement du Mali à faire face à la crise et garantir les perspectives de développement à long-terme du pays, tels que le retour de l’autorité de l’Etat, la promotion du dialogue national, la réforme du secteur de sécurité, la coopération régionale, les droits de l’homme, le soutien aux élections, le processus de Désarmement-Démobilisation-Réinsertion et réintégration et, des projets socio-économiques. 

https://minusma.unmissions.org/sites/default/files/ceremonie_signature_de_financement_avec_le_pays_bas.jpg

 L’Allemagne, l’Australie, le Canada, le Danemark, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse et la Turquie en sont les principaux bailleurs de Fonds.

 

Pin It

Commentaires fermés