Libération de la voie publique : L’Etat met à contribution leaders Catholiques et protestants

MG_5757

Face au difficile avancement que connait actuellement l’opération de déguerpissement initiée par le gouverneur de Bamako, l’Etat met à contribution les leaders religieux. Avant-hier soir après le Journal Télévisé de 20 heures, Monseigneur Jean Zerbo, archevêque de Bamako et le pasteur Marc Goïta au nom de l’église protestante ont lancé un appel à l’endroit des commerçants pour la bonne marche de l’opération.
« L’opération bulldozer » initiée par le gouverneur du district, Ami Kane avance à pas de contestation et de confrontation entre forces de l’ordre et commerçants détaillants.

Les seconds s’opposent à coups de pierres aux premiers venus les déguerpir qui à leur tour usent de gaz lacrymogène. Après les premiers affrontements qui ont eu lieu le samedi dernier occasionnant des blessés de chaque côtés, le lundi les forces de l’ordre on dû au niveau de la direction du PMU Mali faire usage de gaz lacrymogène et de violences pour arriver à déloger les commerçants. La même scène a été observée autour de l’autogare de Sogoniko en commune VI du district hier mercredi .

Là également les commerçants ont opposé une vive résistance aux forces de l’ordre. Face à cette défiance vis-à-vis des policiers et agents de la mairie, l’Etat a jugé d’associer au langage guerrier d’Ami Kane la sensibilisation des leaders religieux. Hier au terme du journal télévisé, l’ont a pu assister aux messages de sensibilisation des leaders catholiques et protestants. Ils en appellent à la retenue et au respect de la mise en œuvre de la dite opération. Selon Monseigneur, Jean Zerbo de l’église catholique, cette opération vient résoudre un certains nombre de problèmes. Des problèmes qui ont pour noms : Entrave à la circulation, les accidents de la circulation etc. Ces problèmes sont selon lui à l’origine du mal vivre de bons nombres de maliens.

« Cette opération est une solution à ces problèmes qui nous préoccupent tous » dit-il. A termes cette opération va permettre selon lui de sécuriser nos rues au profit des maliens et plus particulièrement de enfants, des personnes âgées et des handicapées a-t-il dit. C’est pourquoi il lance un appel à toute personne visée par cette mesure de l’accepter. A sa suite, le pasteur Marc Goïta au nom de l’église protestante, fera savoir, qu’il ne sert à rien de casser pour exprimer son mécontentement. Il existe selon lui des voies de recours adéquates pour ce faire.

La mise à contribution des religieux dénote des difficultés que rencontre l’opération et pose la question sur l’efficacité de la campagne de sensibilisation que le gouverneur Ami Kane dit avoir mené au préalable.

Damo/malinet.net

Pin It

One thought on “Libération de la voie publique : L’Etat met à contribution leaders Catholiques et protestants

  1. L’intervention des leaders religieux est une bonne chose. Mais ils devraient faire attention et défendre la bonne cause.