Lutte contre le paludisme  : L’Etat met 7,6milliards de francs CFA dans la chimio prévention du paludisme saisonnier pour les enfants de 3 à 59 mois pour la période de juillet à novembre.

antÀ Sikasso où le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Pr Samba Ousmane Sow, à procédé ce mercredi 18 juillet, dans la salle de spectacle Lamissa Bengaly, au lancement de cette campagne, la population apprécient ces efforts de l’État malien et ses partenaires techniques et financiers. 

La stratégie de porte à porte a été adoptée pour toucher le maximum d’enfants sur le territoire national. Au total, 4 millions d’enfants devront recevoir ce traitement préventif. Dans la région, 141 320 enfants sont concernés par cette campagne.
En plus de l’utilisation de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action, la pulvérisation Intradomicilaire, la chimio prévention du paludisme saisonnier est une stratégie efficace de lutte contre le paludisme qui reste un problème de santé publique en Afrique et au Mali.
L’Usaid, UNICEF, Médecins sans frontières, la Banque mondiale à travers le Projet de lutte contre le Paludisme et les maladies tropicales négligées (Projet P/MTN), l’OMS, PSI, Catolic relief, le Fond mondial de lutte contre le paludisme la tuberculose et le VIH SIDA sont entre autres partenaires ayant contribué à la présente campagne.
Au nom des PTF, le directeur de Keneya Jemukan, Issiaka Daffé, a assuré l’engagement de son ONG à accompagner les acteurs de la campagne à travers l’information et la sensibilisation.
Le ministre Samba Sow espère que dans les prochains années qu’un vaccin soit trouvé contre le paludisme. Une minute de silence a été observée à la mémoire de feu Pr Ogobara Doumbo, arraché à notre affection alors qu’il était proche de trouver un vaccin contre le paludisme.
Vivement la prochaine campagne !

Pin It

Commentaires fermés