Macron assure que la France ne laissera pas le Mali tomber aux mains jihadistes

macroLe président de la République effectue ce jeudi son premier déplacement militaire au Mali. Après une rencontre avec son homologue Ibrahim Boubacar Keïta, Emmanuel Macron a réaffirmé l’engagement de la France dans l’opération Barkhane.

“La France est engagée depuis le début à vos côtés. Et ce que je suis venu dire, de manière très claire, c’est qu’elle continuera à l’être”. C’est le message fort envoyé par Emmanuel Macron ce jeudi, en visite à Gao, au Mali, accompagné par ses ministres Jean-Yves Le Drian (Europe et Affaires étrangères) et Sylvie Goulard (ministre des Armées), ainsi que par le directeur général de l’Agence française de développement, Rémy Rioux.

Depuis 2014, la France est en effet engagée dans les principaux pays de la bande sahélo-saharienne, dans le cadre de l’opération militaire Barkhane. Plus tard dans la journée, le président de la République doit également rendre visite aux troupes déployées pour lutter contre le terrorisme.

“Pour le Mali, la France continuera l’engagement militaire qui est le sien, qui permet à la fois la sécurisation, le retour à la souveraineté pleine et entière sur l’intégralité du territoire, et l’éradication du terrorisme islamiste. Notre volonté est d’accompagner cet effort militaire avec un effort en matière de développement”, a déclaré le chef de l’Etat, aux côtés du président malien Ibrahim Boubacar Keïta.
Le développement du Mali, “antidote contre le terrorisme islamiste”

En matière de développement du pays, Emmanuel Macron a également indiqué que plusieurs décisions avaient été prises permettant d’améliorer “des infrastructures de transport, des infrastructures urbaines ou périurbaines, en matière de santé ou d’éducation, pour permettre à la population de mieux vivre”.

En outre, le président de la République estime que le développement du Mali permettrait de mieux lutter contre le terrorisme.

“C’est le meilleur antidote contre le terrorisme islamiste. Les terroristes prospèrent sur la misère, sur la désagrégation des sociétés”.
Emmanuel Macron demande l’engagement de l’Europe

Emmanuel Macron souhaite un appui plus prononcé de la part des autres pays européens dans l’engagement militaire au Mali. “Ils peuvent faire davantage, en terme d’appui, en terme de développement, et de partenariat d’équipement”, Il précise.

AFP

Pin It

One thought on “Macron assure que la France ne laissera pas le Mali tomber aux mains jihadistes

  1. Oui, tant que votre interet est loin d’etre menacer au Mali, vous ferez en sorte que les choses bougent à merveille