Mahamane Tembiné, un jeune magistrat à destin exceptionnel

46782727_736443180072185_8394575732503740416_nLa franchise, le sens des relations, le respect de l’humain sont des traits significatifs de la personnalité de Mahamane Timbiné.

Général De Gaulle comme le surnomment affectueusement ses camarades, en référence à sa taille imposante, puisque Mahamane fait un-mètre 90. L’enfant des falaises de Bandiagara est très enraciné dans sa culture. Il ne rate aucun événement social de son village natal. Ce qui fait défaut aujourd’hui a beaucoup de cadres maliens. L’aîné d’une famille de neuf bouts de bois de Dieu.

Le jeune Tembiné, comme beaucoup de sa génération a fait l’école coranique. Il a fait le berger et s’était adonné aux travaux champêtres comme tous les gamins de sa génération au village. La qualité première d’un berger c’est la patience, Mahamane a su observer, il s’est forgé au fil des années et tel un bon berger, il sait où il va.

Son père le voulait marabout comme lui. Le futur talibé, avec la bénédiction de ses parents et de tout le village, prend le chemin en compagnie d’Aldjouma Guindo, direction Djenné.

Ils n’arriveront pas à destination. On leur annonce le décès subit du père d’Aldjouma Guindo, son accompagnateur. Le destin est bien là, Timbiné est fait pour servir la magistrature.

Après son Bac, le gouvernement du Mali lui octroie une bourse pour des études en informatique à l’université Henri Boumediene d’Alger.

Le jeune Timbiné décline l’offre au motif qu’il sera plus utile à ses parents en les aidant à cultiver la terre qu’aller apprendre les TICs loi d’eux. Quelle grandeur morale !

Le destin est encore là

Il s’inscrit alors à la Faculté des Sciences Juridiques et Economiques (FSJE) de Bamako, d’où il sort avec une maîtrise en Droit privé, option : Carrière judiciaire, en 2003-2007.

Lors de sa soutenance, il impressionne le jury. Il obtint une moyenne de 18 sur 20. Tembiné est un jeune intelligent, qui a le contact facile. Il est toujours jovial et aime rendre service.

Un de ses camarades de promotion, qui le connait bien, le décrit dans les termes qu’on réserve uniquement aux morts. Il est facile par la franchise et les prises de position courageuses de ce jeune parquetier, adulé et incompris à la fois.

Selon lui, Tembiné incarne le renouveau de la justice malienne. Il est si fier de lui.

Mahamane Timbiné est magistrat depuis 2013. Il gravit vite les échelons. Il est présentement le Substitut du Procureur près le Tribunal de Grande Instance de la commune VI du district de Bamako. Partout où il est passé (Paris, Genève, la CPI) dans le cadre de ses fonctions, il fait forte impression. Il prend toujours la parole devant des milliers de participants pour faire l’honneur et le bonheur de la magistrature malienne, pour parler comme le Président IBK.

La magistrature malienne peut compter sur cette valeur sure qu’est Mahamane Tembiné. Il rêve d’une justice assainie, une justice de qualité, une justice au service de justiciable, une justice qui ne crée pas l’injustice.

CURRICULUM VITAE :

 ****************

NOM : TEMBINE

PRENOM : MAHAMANE

POFESSION: MAGISTRAT

MATRICULE : 0136.081- M

NATIONALITE : MALIENNE

SITUATION MATRIMONIALE : MARIE ET PERE d’un Garçon

I – ETUDES ET DIPLOMES OBTENUS :

A – ETUDES SUPERIEURES :

  • 2007 : Diplôme d’Etudes Universitaires (Maîtrise en Droit Privé) option Carrière Judiciaire obtenu à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’université de Bamako (F.S.J.P);
  • 2006: Diplôme d’Etudes Universitaires (Licence en Droit Privé) obtenu à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’université de Bamako (F.S.J.P) ;
  • 2005: Diplôme d’Etudes Universitaires Générales (DEUG II) obtenu à la Faculté des Sciences Juridiques et Economiques de l’’université de Bamako (F.S.J.E) ;
  • 2004: Diplôme d’Etudes Universitaires Générales (DEUG I) obtenu à la Faculté des Sciences Juridiques et Economiques de l’université de Bamako (F.S.J.E) ;

B – ETUDES SECONDAIRES :

  • 2003: Le Baccalauréat en série Sciences Humaines Terminales (SHT) obtenu au Lycée Hamadoun Dicko de Sevaré, Région de Mopti ;

C- ETUDES PRIMAIRES :

  • 1999: Diplôme d’Etudes Fondamentales (DEF) obtenu au Second cycle de Ningari commune Rurale, cercle de Bandiagara ;
  • 1996: Certificat d’Etudes Primaires (CEP) obtenu à l’école Fondamentale d’Ondougou commune Rurale, cercle de Bandiagara ;

II- STAGES ET FORMATIONS EFFECTUES :

A – STAGES :

  • Du 01 Janvier 2008 au 30 Septembre 2008 : Stage de perfectionnement au Tribunal de Première Instance de la commune IV du District de Bamako ;
  • Du 01 Octobre 2008 au 30 Juillet 2009 : Postulant à l’Etude N’Gardia au cabinet de Maître Hamadoun Dicko Avocat à la cour Mopti ;
  • Du 31 Juillet au 30 Septembre 2009 : Clerc d’huissier au Cabinet de Maître Siaka Traoré Huissier de Justice à Mopti ;
  • Du 01 Octobre 2009 au 30 Juin 2010 : Chargé de cours de Droit Civil, Droit Commercial et Droit du Travail à l’institut technique et professionnel (l’ITP) de Kalaban-coura sur la route de l’aéroport Bamako ;
  • Le 23 Février 2011 : admis au Résultat définitif du concours d’entrer à la Magistrature du Mali comme auditeur de Justice ;
  • Du 01 Août 2011 au 01 Août 2012 : Magistrat élève en Formation Théorique à l’institut National de Formation Judiciaire Maître Demba Diallo (INFJ) du Mali sis à Banakabougou ;
  • Du 31 Aout 2012 au 31 Aout 2013 : Magistrat Stagiaire en Formation Pratique au Tribunal de Première Instance de la commune V du District de Bamako ;
  • A compter du 01 Janvier 2014 par décret Numéro 2015- 0005/P-RM du 12 Janvier 2015 du Président de la République du Mali, est nommé Magistrat plein du 2eme Grade, 2eme Groupe, 3eme Echelon, Indice 555 ;
  • Depuis Janvier 2015, il a été affecté en Qualité de Substitut du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de la Commune VI du District de Bamako, jusqu’à nos jours ;

B – FORMATIONS :

  • D’octobre 2008 à Octobre 2010 : Président de l’association des Jeunes Juristes de la région de Mopti (AJJRM), à ce titre il a suivi plusieurs formations dont la Formation des Leaders Locaux de la Jeune Chambre Internationale Mopti (J.CIM) Organisé au Motel de Sevaré du 15 au 18 Mars 2009 par la section JCI Mopti;
  • Du 20 au 30 Novembre 2011 : Séminaire de Formation des Magistrats Stagiaires organisé par le Ministère de la Justice sur le thème : la procédure Judiciaire devant la cour de Justice de l’UEMOA  à l’Institut National de Formation Judicaire Maître Demba Diallo de Bamako;
  • Du 05 au 19 Décembre 2012 : Séminaire de Formation à l’intention des Magistrats Stagiaires organisé par la cour suprême du Mali sur le thème: le Mécanisme de saisine de la cour pénale Internationale (CPI) ;
  • Du 22 au 26 Avril 2013 : Séminaire de Formation à l’intention des Magistrats Stagiaires Organisé par le Projet contre – terrorisme Sahel sur le thème: la sensibilisation aux procédures pénales traitant des infractions à caractère terroriste au gouvernorat du District de Bamako ;
  • Depuis Janvier 2014 : Secrétaire général de l’association des Jeunes Magistrats du Mali (AJEUMA), et à ce titre il a participé à plusieurs sessions de formation à l’extérieur du Mali dont celle organisé à Abidjan en Mai 2014 par l’association des jeunes Magistrats de Cote d’Ivoire sur le thème: la gouvernance démocratique en Afrique, et une autre session organisé à l’école supérieur de la magistrature à Cotonou en Septembre 2014 sur le thème : Les mécanismes juridiques de protection des déplacés de guerre en zone de conflit, cas de l’Afrique ;
  • Du 23 au 28 Février 2015 : une session de Formation à l’intention de la famille Judiciaire Malienne sur le Thème: le Droit humanitaire et le Droit pénal international organisé par l’institut international des Droits de l’homme de Strasbourg, à l’école de paix ALIOUNE BLON BEYE de Bamako ;
  • Du 09 au 13 Mai 2016 : une session de formation des Procureurs et Avocats organisé par la commission des droits de l’homme de l’ordre des avocats de Genève sur plusieurs thèmes: donc, le procès équitables et les droits de la défense, la coopération internationale et l’entraide judiciaire internationale en matière pénale etc…. tenue à Genève en Suisse au mois de Mai 2016 ;
  • DU 26 Août au 09 Septembre 2018 : une session de formation des formateurs dans le domaine de la Modernisation du secteur de la Justice organisé par le Ministère de la Justice de la République Algérienne démocratique et populaire, tenu à Alger dans le cadre de la coopération Algéro – Malienne ;
  • Formation en Informatique sur le (Microsoft Word, Excel et Internet) ;

III- CONNAISSANCES DE LANGUES :

  • Français    Bien
  • Bambara   Assez bien
  • Dogon                                Bien
  • Peulh  Passable
  • Anglais                                          Passable

IV- LOISIRS :

  • La lecture
  • Le Voyage
  • Les Travaux champêtres
  • Les actualités politiques . / .

 

Pin It

Commentaires fermés