Mairie de la Commune I du district de Bamako: 10 000 F cfa pour obtenir sa carte NINA

nina

Malgré la présence d’un régime anti-corruption, les affairages dans l’administration malienne ne cessent de grimper. Pour pouvoir joindre les deux bouts, la plupart des administrateurs maliens se sentent obliger d’emprunter des voies illégales allant dans le sens de la violation de droit de citoyen.

C’est le cas dans la mairie de la commune I du district de Bamako. Ici, pour obtenir sa carte Nina le plus rapidement possible, il faudra dégainer au moins 10 000 F cfa aux démarcheurs. Un citoyen sous anonymat confie : « Pour récupérer une carte dont l’enrôlement a été fait en 2013( carte Nina), on me fait tourner en rond pendant des jours pour ensuite me faire comprendre que la carte n’est pas disponible, et que peut être ça fait partie du lot des cartes grillées ».

Vu que le besoin était urgent, il fut renvoyé vers la direction nationale du RAVEC où il devait se procurer d’une fiche de RAVEC. « Là le vrai calvaire commence…». Apres plusieurs tentatives sans une suite favorable, il retourna à la mairie où cette fois-ci un démarcheur lui proposa un deal « 10 000 F cfa contre sa carte Nina ». Ainsi, son refus, l’aurait conduit à faire la queue qui se passe parfois sous la pluie, pour au finish être informé que les tickets de rendez-vous sont finis…

L’administration malienne est devenue un monde d’affaires, où il faut corrompre pour avoir ce dont on a besoin. Cela ne doit-il pas cesser ? Quelles responsabilités pour les autorités du pays ? Une administration qui veut être respectée, est tenue à respecter ses administrés.

Ansary / malinet.net

Pin It

2 thoughts on “Mairie de la Commune I du district de Bamako: 10 000 F cfa pour obtenir sa carte NINA