Mali/élection: l’UE appelle à davantage de transparence, l’opposition manifeste

38696860_1783740721661573_9051823196147286016_nLes observateurs de l’UE ont appelé mardi le gouvernement malien à observer davantage de transparence et à garantir l’accès aux bureaux de vote au second tour de la présidentielle dimanche prochain, et l’opposition a manifesté à Bamako pour dénoncer la « fraude » au premier tour.

« A l’approche du second tour, il serait souhaitable que les autorités prennent toutes les mesures nécessaires de manière à garantir le droit de vote à tous les électeurs », a souligné dans un communiqué la chef de la mission de l’UE, Cécile Kyenge.

Elle a accueilli « avec satisfaction » la publication lundi de la liste détaillée de 871 bureaux de vote où le premier tour du scrutin n’a pas pu se tenir le 29 juillet en raison de violences. Cela a touché quelque 245.888 électeurs, principalement dans les régions de Mopti (centre), de Tombouctou (nord) et de Ségou (centre).

La publication des résultats officiels provisoires du premier tour –remporté Ibrahim Boubacar Keïta, dit « IBK », crédité de 41,42% des voix pour 17,8% au chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé (17,8%)–, a été accompagnée de multiples accusations de fraudes, l’opposition accusant le pouvoir de « bourrage d’urnes ».

Dix-huit candidats ont appelé la population à participer mardi massivement à Bamako à un meeting de dénonciation de la fraude et de défense de la démocratie. Mais à l’heure prévue (16H00 locale et GMT), seules quelques centaines de personnes s’étaient rassemblées, sous la pluie, a constaté un journaliste de l’AFP.

AFP

Pin It

One thought on “Mali/élection: l’UE appelle à davantage de transparence, l’opposition manifeste

  1. Sauf ce journaliste de l’AFP ne precise pas que le rdv etait a partir de 16 et qu’on est pas un samedi ou dimanche. alors pour la plupart des gens qui travaille la journee se termine a partir de 16_-17h. Aussi la pluie peut bien ralentir la mobilisation.
    En definitive, la mobilisation a tres grande et reussie, dans une effervescence inegalee et un journaliste de l’AFP peut-il affirmer le contraire? c’est pas ethique