Manifestation contre le projet de révision constitutionnelle : Déclaration du mouvement « TROP C’EST TROP »

marcheeNous disons NON ! au projet de révision constitutionnelle

au Mali !

Le 04 juin 2017, l’Assemblée nationale du Mali a adopté, sur proposition du gouvernement et à l’initiative du chef de l’Etat, un projet de révision de la constitution du 25 février 1992.

Le mouvement “Trop C’est Trop”, tout en rappelant que cette procédure de révision, à l’initiative du Président de la République, intervient dans un contexte où l’existence même du Mali n’a jamais été aussi menacée, estime que la convocation du référendum pour le 09 juillet prochain, ne permet pas au peuple de s’approprier le projet ni d’en prendre toute la mesure avant le rendez-vous référendaire.

En la forme, le mouvement tient à rappeler que :

– En dépit de la signature d’un accord pour la paix, depuis bientôt deux ans, la région de Kidal demeure sous le contrôle des groupes armés qui en avaient réclamé l’indépendance ;

– La totalité des régions du Nord, en dehors des grandes villes, sont administrées par des acteurs armées non étatique ;

– La charia, en dehors de tout cadre constitutionnel, législatif, et réglementaire est appliquée dans plusieurs parties du territoire ;

-L’Etat du Mali est absent dans plus du tiers du territoire national tant au Nord qu’au Centre du pays. Cette incapacité à sécuriser la population et à leur garantir les services sociaux de base a profondément altéré la confiance des communautés laissées pour compte.

Fort de ce constat, le mouvement estimé qu’« aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie » conformément à l’esprit de la Constitution du 25 février 1992 dans son Titre XVI et à son article 118 (alinéa 3).

Dans le fond, Le mouvement « Trop C’est Trop » dit NON ! à un projet de révision de la constitution :

– Qui va conférer des pouvoirs exorbitants et monarchiques au Président de la République ;
– Qui va donner, à travers la désignation de Sénateurs, la possibilité au Président de la République de corrompre l’intégrité des sensibilités du pays en lui conférant le pouvoir d’en choisir certains au sein du Sénat. Somme toute, on va créer de nouveaux obligés du Président de la République au sein de toutes les composantes de la Nation ;

– Qui va mettre en place un CLAN voulant, ETERNELLEMENT, s’installer dans la gestion des affaires publiques.

Le mouvement « Trop C’est Trop » dit NON ! au projet de révision de la constitution, car le Gouvernement veut imposer un référendum qui ne concernera, non seulement, pas tous les Maliens mais qui va s’organiser dans la précipitation, et cela avant la fin de la nouvelle révision de la loi électorale.

Nous mettons en garde, le Président de la République et le Gouvernement du Mali, des conséquences désastreuses de cette révision sur la gouvernance, la cohésion sociale et la sécurité d’une façon générale.

Le mouvement « Trop C’est Trop » appelle tous les citoyens Maliens à prendre leur responsabilité en disant NON ! à la révision de la constitution le 09 Juillet 2017.

Fait à Bamako, le 08 Juin 2017
Le porte parole
Amara Sidibé

Pin It

One thought on “Manifestation contre le projet de révision constitutionnelle : Déclaration du mouvement « TROP C’EST TROP »