Maroc : la police démantèle une « cellule » liée à Daech, trois semaines après l’acte terroriste d’Imlil

Les autorités marocaines ont annoncé mardi 8 janvier le démantèlement d’une « cellule terroriste » de trois membres, soupçonnée de préparer des attaques sous l’influence du groupe jihadiste État islamique (EI ou Daech, suivant son acronyme arabe).

Les suspects, des « partisans » de l’EI âgés entre 18 et 31 ans, planifiaient des « opérations terroristes dans le royaume, après l’acquisition de compétences en matière de fabrication d’explosifs et de substances toxiques », a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

www.jeuneafrique.com

Pin It

Commentaires fermés