Maroc : l’Etat islamique publie une liste de salafistes marocains à tuer

arton55378-d9d54Un média proche de l’organisation terroriste Etat islamique a recommandé à ses fidèles au Maroc d’assassiner les têtes d’affiche du salafisme.

Un média proche de l’organisation terroriste Etat islamique a recommandé à ses fidèles au Maroc d’assassiner les têtes d’affiche du salafisme. Au rang des personnes ciblées par le média, Mohamed El Fizazi, Hassan Kettani, Abdelouahab Rafiki alias Abou Hafs, Omar Haddouchi et Abdelkrim Chadli. Ce dernier a rejoint en 2015 les rangs du Mouvement démocratique et social, un parti créé en 1995 par un ancien commissaire de police pendant les années de plomb. .
Selon Yabiladi, ces appels aux meurtres de la part d’un support de propagande d’Etat islamique n’étonnent pas. D’autant que les salafistes marocains ont toujours refusé de bénir ou de donner une couverture religieuse aux actions de Daesh que ce soit sur la scène syro-irakienne, en Europe ou ailleurs. Mieux, ils déclarent ouvertement leur hostilité à l’ensemble du projet du califat de l’organisation Etat islamique.
En réalité, selon des médias marocains, ce qui dérange les membres de l’organisation Etat islamique, c’est la proximité des salafistes avec la monarchie marocaine. Suite à l’appel lancé par « Al Battar », Abou Hafs, qui a nettement pris ses distances avec les islamistes pour se rapprocher davantage des modernistes de l’association Bayt Al Hikma, a invité les services de sûreté à faire face à « cette offensive abjecte ». La même invitation a été adressée à « l’ensemble des instances de la société civile », souligne Yabiladi.

Afrik.com

Pin It

Commentaires fermés