Mines: Les travailleurs menacent d’aller en grève de 5 jours

minesA l’heure actuelle, le secteur minier est en plein ébullition. Les travailleurs du secteur ont déterré la hache de guerre avec leurs dirigeants. Pour preuve, après une période d’accalmie, deux syndicats viennent de déposer un préavis de grève à leurs chefs hiérarchiques pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des miniers. Il s’agit de la Section Nationale des Mines et des Industries (SECNAMI) et le Comité Syndical de la Société minière de Syama (SOMISY) tous deux affiliées à l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM). La SECNAMI entend observer sa grève du 1er au 5 septembre prochain et celle de la SOMISY SA est prévue du 6 au 10 septembre prochain.

Dans un préavis de grève en date du 9 août 2017 adressé aux autorités du Mali, que nous avions reçu copie, le secrétaire général de la Section Nationale des Mines et Industries (SECNAMI), Fousseyni Touré a fait plusieurs revendications.

La Section Nationale des Mines et Industries exige entre autres : l’arrêt immédiat des licenciements avant la mise en application effective de l’accord de novembre 2014, le respect des engagements consignés dans les différents procès-verbaux signés entre les partenaires, la mise en place des commissions nationales de fermeture dans les autres mines, l’ouverture des négociations sans délai pour l’élaboration des accords d’établissements, l’arrêt immédiat de l’utilisation abusive du personnel expatrié dans les sociétés minières et Industrielles, des informations claires et précises sur le projet sulfureux de Sadiola et une concertation sur le cadre organique au ministère du commerce (DFM).

« Si ses exigences ne sont pas satisfaites, la Section Nationale des Mines et Industries décide d’observer une grève de revendication et de protestation de 05 Jours, à compter du Vendredi 01 Septembre 2017 à 00h 00mn au Mardi 05 Septembre 2017 à minuit. Le travail reprendra le Mercredi 06 Septembre 2017 à 00h00mn », a précisé le secrétaire général de la Section Nationale des Mines et Industries (SECNAMI), Fousseyni Touré. Ce syndicat n’est pas le seul à avoir enclenché le mouvement de grève. Car, le comité syndical de la société minière de Syama (SOMISY), a près avoir observé une grève de 120 heures du 31 juillet au 4 août dernier, revient encore à la charge. Il programme une autre grève de 120 heures allant du 6 au 10 septembre prochain. Son secrétaire général, Tiékoura Traoré a adressé un préavis de grève en date du 10 août 2017 à la direction générale des opérations de la SOMISY SA.

Ainsi, les travailleurs de la SOMISY SA exigent entre autres : l’annulation immédiate du licenciement des collègues du Bureau de Bamako, le respect de l’accord du 14 Novembre 2014 et le procès-verbal de conciliation du 8 Juillet 2016 portant sur la mise en place du plan Social, le payement intégral du rappel de la prime de rendements depuis la reprise de la mine par Resolute Mining Limited, l’augmentation des salaires, l’augmentation de la prime de risque en conformité du statut des zones, une augmentation de salaires et de prime de risques â 200% des Travailleurs au niveau de la mine Souterraine, l’octroi gratuit des futs vide de 1000 litres aux Travailleurs de la SOMISY S.A. et arrêt des ventes parallèles des avariés, la Construction d’un change house pour les Travailleurs avant la Fin du mois de Septembre 2017, l’arrêt immédiat de l’intimidation, harcèlement, discrimination des collègues résidant du camp du site surtout pendant la période de grève et respect du PV de conciliation du 08 Juillet 2016 en son point 3 et enfin, l’arrêt immédiat de toute forme de menace, intimidation et harcèlement des travailleurs temporaires et contractuelles au compte de la SOMISY S.A. « Vu tout ce qui précède, le Comité Syndical de la SOMISY S.A. décide d’observer une grève de protestation et de revendication pour une durée de 120 Heures allant du Mercredi 06 Septembre 2017 à 00h00mn au Dimanche 10 Septembre 2017 à 23h59mn, si les satisfactions ne sont pas obtenues. Le travail reprendra le Lundi 11 Septembre 2017 à 00 heure », a conclu le secrétaire général du comité syndical de la SOMISY SA, Tiékoura Traoré.

AguibouSogodogo

Le Républicain 

Pin It

2 thoughts on “Mines: Les travailleurs menacent d’aller en grève de 5 jours

  1. bien allez y !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!