Mopti : Bandiagara sous le choc après le meurtre de 3 agents électoraux

Le second tour de la présidentielle est prévue le 12 août prochain. Mais d’ores et déjà, les craintes sont nombreuses par rapport à la bonne tenue de cette élection dans tout le Mali.

Lors du 1er tour de la présidentielle, le 29 juillet dernier, un dernier rapport officiel indique que le vote n’a pas pu avoir lieu dans 871 bureaux répartis sur 688 centre, notamment dans le Nord et le Centre du pays. Parmi les raisons qui expliquent cette situation figure en bonne place l’insécurité.

Ainsi, dans le cercle de Bandiagara, des éléments soupçonnés d’être prochesde la Kabita Macina (Ançardine) ont incendié la direction de l’école de Kargué où se trouvaient les matériels électoraux. Ils ont enlevé trois enseignants qui étaient agents électoraux. Leurs corps sans vie finiront par être découverts récemment. Tous ont été égorgés.

Beaucoup espèrent que pour le second tour, des mesures seront prises pour mettre la population de ces zones en sécurité afin qu’elle aille voter sereinement.

Kibaru

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>