Non respect des droits et des libertés des travailleurs au Mali : La CSTM projette une marche de protestation le 21 Avril prochain

Hamadoun_Amion_Guindo_cstm_497495172

Le Syndicat national de l’éducation de base (SYNEB) a tenu un grand Meeting d’information et de sensibilisation, le jeudi 14 Avril 2016, sous présidence du secrétaire général de la Centrale syndicale des travailleurs du Mali (CSTM), Amadou Amion Guindo en présence du secrétaire général du SYNEB, Amadou Coulibaly et des militants. A l’occasion de cette rencontre, les deux responsables syndicales ont exprimé leur volonté de projeter une marche pacifique de protestation le 21 avril prochain par rapport au non respect des droits et des libertés des travailleurs par le gouvernement et des grèves en mi-mai prochain.

Le présent meeting d’information portait entre autres sur le compte rendu du préavis de grève de la CSTM et ses futures actions, les informations sur les démarches faites par le BEN/SYNEB et les informations sur les logements sociaux des enseignants. Parlant de la gestion du préavis de grève de la CSTM les 21 et 22 mars dernier, le secrétaire général, Amadou Amion Guindo a noté qu’après les échecs des négociations avec les autorités compétentes, la CSTM a été obligée d’observer la grève aux dates citées ci-dessus. Selon lui, cette grève a connu 85% de réussite. « Après évaluation, nous avons tirés satisfaction des deux jours de grève.», a-t-il dit.

Et d’ajouter que compte tenu de la situation qui prévaut, la CSTM a pris du temps pour bien se préparer afin d’envisager une nouvelle grève. Pour lui, cette grève est en gestation pour le mois de mai prochain car leurs doléances ne sont pas toujours satisfaites. « Nous avons déposés un préavis de grève pour les 3 et 4 Mai prochain sur les mêmes revendications du préavis de grève du mois de mars dernier tant au niveau du gouvernement qu’au niveau du conseil national du patronat du Mali. », a-t-il relevé.

De l’avis du secrétaire général, Amadou Amion Guindo, les droits et les libertés des travailleurs ne sont pas respectés au Mali. En effet, il a indiqué que la CSTM compte organiser une marche pacifique de protestation le 21 avril prochain selon les normes édictées par la loi malgré la prorogation de l’Etat d’urgence de trois mois après les 10 jours observés par le gouvernement.

Pour sa part, le secrétaire général du SYNEB, Amadou Coulibaly a noté que ce meeting a été organisé pour partager avec la base des informations sur les acquis et les non acquis par rapport aux différentes revendications du syndicat.

Pour lui, les acquis avec la partie gouvernementale sont notamment la sortie de l’arrêté concernant l’intégration des enseignants fonctionnaires des collectivités territoriales qui faisait plus mille dossiers ; la sortie de l’arrêté pour les écoles communautaires et préscolaires comprenant 361 dossiers ; la prise en charge de la subvention de certains enseignants qui sont payés actuellement 12 mois /12 par le gouvernement au lieu de 9 mois sur 12.

Parlant des non acquis, Mr. Coulibaly a expliqué notamment l’arrêté 32-82 portant la mobilité et les congés de formation des enseignants qui devrait être disponible depuis le 31 décembre 2015 ; le remboursement de 214 AMO (Assurance maladie obligatoire) ; l’arrêté portant la correction de la date des enseignants de CT7 ; la sortie de l’arrêté d’intégration des nouvelles recrues qui viennent de commencer le travail. « Nous allons observer la grève du 5 au 6 Mai prochain sur la non satisfaction de ces doléances citées ci-dessus. » a-t-il conclu.

Moussa Dagnoko

Source: Lerepublicainmali

Pin It

2 thoughts on “Non respect des droits et des libertés des travailleurs au Mali : La CSTM projette une marche de protestation le 21 Avril prochain