Pour exiger l’orientation des admis au DEF et la fin de la grève des écoles privées: L’AEEM en grève de trois jours

Dans un préavis de grève en date du 26 octobre 2018, le secrétaire général de la Coordination Nationale de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM), Moussa Niangaly informe l’opinion nationale et internationale que les élèves et étudiants sont en grève de 72 heures jusqu’au mardi 30 octobre 2018.

Dans leur préavis de grève, les membres du Bureau de Coordination Nationale de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) ont non seulement déploré l’indisponibilité des orientations des détenteurs du DEF (Diplôme d’étude fondamentale) session de juin 2018, mais aussi la non-reprise des cours dans les établissements secondaires privés. A les en croire, plusieurs de leurs camarades sont privés de leur droit le plus élémentaire à cause de cette grève interminable dans les établissements secondaires privés.

Selon l’AEEM, les autorités en charge de l’éducation nationale ne parviennent pas à trouver une solution à cette situation qui ne fait que fragiliser le niveau scolaire. «Par conséquent, pour montrer à nos militantes et militants, et à l’opinion nationale que nous sommes loin de rester inertes face à cette situation qui est à la base de notre faible niveau et des échecs du système éducatif malien, décidons d’observer une grève de 72 heures ; à compter de ce jour 26 octobre au 30 octobre 2018, dans tous les établissements primaires, secondaires, et supérieurs du pays et renouvelable. La coordination nationale de I’AEEM entreprendra d’autres actions plus fortes si toutefois, les autorités ne fassent en sorte que toutes les filles et tous les fils du pays soient au même pied pour l’acquisition du savoir », a souligné le secrétaire général de l’AEEM.

A.S

Le Républicain 

Pin It

Commentaires fermés