Présidentielle : Les Maliens de Paris mobilisés contre la fraude électorale

000_Par7455060La rue menant à l’ambassade du Mali à Paris était noire de monde le mardi 7 juillet pour dénoncer la fraude électorale et exiger des élections crédibles. L’autre exigence des manifestants était la réouverture de Renouveau FM, la radio qui diffuse Carte sur table du chroniqueur Ras Bath. Les marcheurs ont lancé des appels à la communauté internationale.

Dans leurs slogans, ils réclamaient la démission du ministre de l’Administration territoriale Mohamed Ag Erlaf, responsable de la mauvaise organisation du scrutin. Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga et le président Ibrahim Boubacar Keïta ainsi que la présidente de la Cour constitutionnelle Manassa Dagnoko ont eu leurs pars de critiques.

Les difficultés du pays d’origine dont la faiblesse de l’accès aux différentes localités de la région de Kayes et de Koulikoro étaient au cœur de la manif de Paris. «C’est pour le Mali et l’avenir de nos frères et enfants que nous nous mobilisons », a déclaré un intervenant. Tous les intervenants ont dénoncé également la fermeture de Renouveau FM, expliquant que l’objectif est de museler Ras Bath.

STD

 Le Républicain

Pin It

Commentaires fermés