Rencontre des leaders religieux sur la révision constitutionnelle : Chacun est resté sur sa faim.

imamLes leaders religieux du Mali se sont retrouvés ce jeudi 13 juillet 2017, à la grande mosquée de Bamako, dans le but de statuer sur la Réforme constitutionnelle du Mali qui fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Tout ce que l’on peut retenir de cette rencontre qui a réuni le président du Haut Conseil Islamique du Mali, Mouhamoud Dicko, le grand guide spirituel Chérif Ousmane Madani Haïdara et bien d’autres, « Chacun est resté sur sa faim ». Car la déclaration finale des leaders religieux, ne fait aucun commentaire sur le contenu de la révision constitutionnelle. Bref, le haut conseil a décidé la neutralité et préfère le médiateur.

Toutefois, cette décision équilibrée est aussi une preuve que tous les religieux ne sont pas totalement acquis au pouvoir et qu’ils peuvent se montrer impartiaux.

La déclaration de la communauté musulmane du Mali à travers le Haut Conseil Islamique.

 Haut Conseil Islamique du Mali

Les chefs religieux de la communauté musulmane du Mali, après analyse profonde de la situation qui revaut actuellement dans notre pays ;

  1. RAPPELANT l’extrait du verset 103 de la sourate 3 du Saint Coran. “Et cramponnez-vous à la corde d’Allah et ne soyez pas divisés…”
  2. RAPPELANT également leur attachement aux valeurs fondamentales de l’Islam ;
  3. REGRETTANT certaines dérives constatées dans la prêche dans certaines mosquées sur les places publiques et dans les médias, y compris les réseaux sociaux ;
  4. CONVAINCUS des vertus de dialogue et de la concertation comme moyens de résolution des conflits ;
  5. TENANT COMPTE de l’indépendance entre le dialogue, la stabilité, la paix, la cohésion sociale et le développement ;
  6. SOUCIEUX de la préservation de l’unité nationale, de la paix et de la quiétude sociale ;
  7. REITERENT leur appel à l’union, au Calme, à la retenue, et à la cohésion sociale ;
  8. DEMANDENT l’arrêt immédiat de la violence sous toutes ses formes et dans tous les espaces ;
  9. EXHORTENT les utilisateurs des réseaux sociaux au strict respect de nos coutumes, mœurs et autres valeurs sociétales ;
  10. EXHORTENT également les prêcheurs à tenir des propos empreints de respect et de douceur et à privilégier les thèmes visant à renforcer les rapprochements des différentes sensibilités religieuses ;
  11. INVITENT la classe politique, les Organisations de la Société civile, les groupes armés et les organes de presse à mettre l’intérêt général de la nation au-dessus de toutes autres considérations ;
  12. APPELLENT au sens élevé de responsabilité de chaque composante de la nation pour une sortie de crise honorable.

Qu’Allah le Tout-Puissant préserve le Mali

 Fait à Bamako, le 13 juillet 2017

Les Chefs Religieux Musulmans

 Poulo/malinet.net

Pin It

11 thoughts on “Rencontre des leaders religieux sur la révision constitutionnelle : Chacun est resté sur sa faim.

  1. Oui c’était la décision du groupement des leaders religieux qui n’a rien à voir avec le Haut Conseil. Mais cette décision n’a pas passé. Le haut conseil est l’instance politique reconnue qui représente toutes les autres organisations y compris le groupement..

  2. ais les gens confondent deux choses.
    1 La rencontre d’aujourd’hui avait pour but d’apaiser le climat social.
    2 Sur le référendum c’est pas seulement la communauté musulmane qui se prononcera mais plutôt les confessions religieuses du Mali et je pense

  3. Memo Mohamed Maiga 13 juillet 2017 à 21 h 28 min -

    nos leaders n’ont pas besoin de ses petits postes de sénateur ou quoi. …mais seulement on est derrière notre président. …Le président de tout les maliens. …..un bon citoyen un bon président. …vis versal. …….LEADERS RELIGIEUX IBK FAUT SAYA.