Réorganisation territoriale: La CMA dénonce une décision unilatérale

mnla-mohamed-djeri-maigaLa CMA conviée à la rencontre de consultations préliminaires sous l’égide du Premier Ministre en date du 09 Novembre 2018 autour des questions de l’heure (réforme constitutionnelle et relecture des textes législatifs à mettre en adéquation avec l’Accord, découpage administratif et territorial, échéances électorales) enregistre et dénonce avec la réserve qui se doit, l’impérissable stratégie de décision unilatérale prisée par la partie gouvernementale s’agissant particulièrement d’enjeux nationaux extrêmement importants et combien sensibles.
Dans le souci constant de partage responsable d’engagements, la CMA exige, conformément à l’esprit et à la lettre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger d’être associée dès le départ à toutes initiatives, élaboration de textes ou projets de lois qui impliquent la responsabilité des parties signataires pour sa mise en œuvre.
Elle confirme néanmoins, accompagner le processus de concertations régionales relatif au découpage administratif se réservant le droit d’intercéder auprès de qui de droit en aval de celles-ci afin d’assurer la concrétisation pragmatique des volontés exprimées par les populations à la base.
La CMA salue le démarrage effectif à Gao, Kidal et Tombouctou du processus de DDR/Intégration pour la transformation des unités du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) en premières unités d’armée reconstituée marquant ainsi un pas important dans la mise en œuvre de la réforme du système de défense et de sécurité prévue par l’APR.
La CMA saisit l’occasion pour inviter toutes les parties prenantes à l’accord pour s’engager avec la fermeté et l’assurance requises, afin d’accompagner les décisions consensuelles arrêtées dans le souci de booster la mise en œuvre diligente de ce dernier, notamment le volet DDR et ses variantes en cours d’exécution afin de traduire le processus en actes concrets et dividendes tangibles résolument inscrits à l’actif de la restauration de la paix.

Fait à Kidal,le 10 Novembre 2018
Le Porte-Parole
Eouari Ibrahim AG EOUEGH

Pin It

Commentaires fermés