Report de la marche du 4 pour une meilleure synchronisation : La plateforme, FSD-COFOP -ADEMA Association, envisage ‘’une journée historique’’ le 8 Décembre

Mercredi 28 novembre 2018, le FSD, la COFOP et l’ADEMA Association ont produit un communiqué commun pour annoncer le décalage de la marche du 4 décembre au 8 décembre. Cause, une meilleure synchronisation de ladite manifestation à Bamako, à l’intérieur comme dans la diaspora. Ces trois groupements entendent faire de cette date « une journée historique » au Mali.

La marche patriotique prévue initialement pour le 4 décembre par le Front pour la Sauvegarde de la démocratie (FSD), la Coalition des forces patriotiques (CoFoP) et l’ADEMA association a été reportée au 8 décembre a indiqué hier mercredi 28 novembre 2018 les trois regroupements à travers un communiqué de presse. La cause de ce report reste la meilleure synchronisation de ladite manifestation avec toutes les forces vives de la nation malienne, précise le communiqué avant de noter les raisons fondamentales de cette marche qui se voudrait être « historique ».

Les points qui réunissent tous ces regroupements à l’intérieur comme à l’extérieur sont entre autres : la condamnation de la violence policière de la marche du 16 novembre ; la dégradation de la situation sécuritaire au centre du pays ; l’opposition au projet de découpage territorial ; la recrudescence de l’insécurité dans le pays ; la cherté de la vie ainsi que la situation dite alarmante du budget national ; l’incapacité ou l’insouciance de l’État à faire face aux défis à relever ; les vacances des membres du gouvernement. Pour la réussite de cette lutte patriotique, « Le FSD, la COFOP et l’ ADEMA Association invitent leurs démembrements et leurs militants à l’intérieur et dans la diaspora à se rapprocher pour faire du 8 décembre une journée historique. »

Lors de la marche du 16 novembre dernier, un député du parti SADI à l’Assemblée nationale du Mali, Amadou Araba Doumbia, a été grièvement blessé suite aux répressions policières. Cela est arrivé juste quelques heures après sa rencontre avec le Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga. Hospitalisé à la polyclinique Pasteur, les visites montrent qu’en plus de la perforation de sa lèvre inférieure, qu’il souffre d’énormes maux. C’est depuis lors que cette marche historique a été initiée.

Fousseni TOGOLA

Le pays

Pin It

Commentaires fermés