Royaume-Uni: une attaque au couteau ensanglante le centre de Londres

000_dt6r9_0

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une attaque au couteau a provoqué la mort d’une personne dans le centre de Londres. Six personnes au moins ont également été blessées. L’agresseur a été neutralisé et arrêté. A ce stade, la police n’exclut pas la piste d’un acte terroriste.

L’auteur de l’attaque, commise à Russell Square dans le quartier de Bloosmburry, peu avant 22h30 heure locale, a été arrêté à l’aide d’un taser. Il s’agit d’un jeune homme de 19 ans, qui est actuellement en garde à vue à l’hôpital.

Sept victimes

Selon la police, six personnes ont été blessées à l’arme blanche dans l’attaque, dont l’une est décédée après avoir reçu les premiers soins. La victime est une femme d’une soixantaine d’année. Deux hommes et trois autres femmes ont été emmenés d’urgence à l’hôpital rapporte notre correspondante à Londres, Marina Daras.

Le maire de Londres a demandé aux habitants de rester calmes et de reporter tout acte suspect à la police. C’est la section criminelle de la police de Londres qui est chargée de l’enquête, épaulée par la section antiterroriste.

La santé mentale de l’assaillant en question

La santé mentale de l’assaillant est un facteur important de l’attaque, estime la police. « Les premiers indices suggèrent que la santé mentale est un facteur important dans cette affaire et c’est l’une des principales pistes de l’enquête », a déclaré Mark Rowley, commissaire adjoint de la police métropolitaine de Londres.

Néanmoins la piste terroriste n’est pas écartée pour autant. « A ce stade, il nous faut garder un esprit ouvert quant au mobile et en conséquence la motivation terroriste reste l’une des pistes que nous devons explorer », a-t-il poursuivi. Un peu plus tôt, la police avait déclaré dans un communiqué que « la piste terroriste est une des possibilités étudiées ».

Juste après 22h30 hier soir, un homme armé d’un couteau a été signalé vers Russell Square. Des officiers armés sont arrivés sur les lieux en moins de 5 minutes et ont fait usage de leur taser pour arrêter le suspect…

La crainte d’une attaque terroriste

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue peu après 3h30, heure locale, la police a annoncé que la présence des forces de l’ordre dans la capitale anglaise allait être renforcée ce jeudi.

Hier, le maire de Londres, Sadiq Khan et le commissaire de la police londonienne, Sir Bernard Hogan-Howe, annonçaient justement le déploiement supplémentaire de quelque six cents policiers armés dans les rues de la capitale pour rassurer la population et se préparer en cas d’attaques terroristes.

Bernard Hogan-Howe avait mis en garde contre l‘éventualité d’une attaque terroriste au Royaume-Uni. Pour lui, la question n’est pas de savoir “si”, mais de savoir “quand” cette attaque aura lieu.

Rfi

Pin It

Commentaires fermés