S. Boubèye Maïga: trafic de drogue et d’armes, des «ressources financières» pour Boko Haram

soumeylou-boubeye-maiga-ministre-defense-ancien-combattant-parti-asma

Depuis le début de l’année, on disait Boko Haram sur la défensive, et pourtant, le 3 juin dernier, la secte islamiste a lancé une offensive meurtrière sur la ville de Bosso, au sud-est du Niger. D’où viennent les ressources du groupe islamiste ? Soumeylou Boubèye Maïga connait bien le sujet.

Au Mali, il a été ministre de la Défense. Aujourd’hui, à l’Union africaine, il est expert sur les questions de terrorisme et d’extrémisme violent. De passage à Paris, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

« Boko Haram a des ressources financières importantes qui proviennent principalement du contrôle qu’il exerce sur un certain nombre d’axes du circuit économique, et puis du trafic de drogue, du trafic des armes. Quand on prend la carte et qu’on regarde dans le sens Est-Ouest, Boko Haram sert d’élément important dans le transfert de drogue, même particulièrement de l’héroïne… »

RFI

Pin It

Commentaires fermés