San : Les impôts “élevés “paralysent les activités commerciales

29186208_411017336009312_5159311616624185034_nLes habitants de la ville de San, particulièrement les vendeurs et les commerçants ont massivement suivi l’appel à une journée de « ville morte », hier mercredi.

Les artères principales de la ville, d’ordinaires très animées, étaient anormalement désertes. Pour cause, les habitants ont observé une opération ville morte pour exprimer leur amertume et leur indignation face à l’augmentation des impôts et des taxes.

L’organisation de cette journée morte est une initiative des commerçants à laquelle ont adhéré les femmes, et les jeunes de la ville, a appris malinet.net. Commerçants de coin de rue et de marché, les vendeuses de condiments se sont volontairement restées chez eux, et les commerces sont restés fermer.

Selon les initiateurs de la ville morte, les commerçants et les vendeurs n’ont presque plus de bénéfice sur leurs produits, à cause des coûts élevés des taxes et impôts. A ce rythme, les commerces pourraient être arrêtés dans la ville de San.

Toutes les communautés concernées ont observé le mot d’ordre des organisateurs, ce qui a fait de l’opération une réussite totale.

Mouhamar/malinet.net

Pin It

Commentaires fermés