Sélingué : Les raisons de la présence de Ras Bath chez le Général Amadou Aya Sanogo

ras-bath-592x296Jeudi 1er février 2018, le porte-parole du CDR, Ras Bath, accompagné d’une forte délégation, s’est rendu à Sélingué. En ce lieu se trouve le Général Amadou Aya Sanogo qui est l’objet de ce déplacement. La rencontre entre les deux hommes a duré 2 heures d’horloge. A son retour, nous avons contacté Ras Bath. Il nous explique les raisons d’une cette ‘’visite de courtoisie et d’échange’’.

Selon Ras Bath, suite à l’appel d’un soldat en fin de carrière, courant décembre 2017, dans l’émission Carte sur Table, aux autorités et aux personnes de bonne volonté, de lui venir en aide de logement,  le général Amadou Aya, qui écoute l’émission, a été touché par le cri de détresse de son frère d’arme. Le Général a par la suite  fait don de 2 lots à usage d’habitation dans la commune rurale de Diago au soldat demandeur. Les documents des lots lui (Ras Bath) ont été remis pour le Soldat.

Tout est parti de là. Aux dires de Ras Bath depuis ce jour, il a gardé le contact avec Aya et lui avait promis de passer le rendre visite dès qu’il aura un temps de pause dans son calendrier hyper chargé. C’est ainsi que, profitant de 3 jours de pause,  après son retour de sa 1 ère étape de la tournée “BOUA KA BLA” dans la région de Kayes, qui l’a conduitsuccessivement à Nioro, Niaganapé et Diboli,  Ras Bath s’est rendu à Selingué, le jeudi 01 février 2018, pour rencontrer le général Amadou Aya Sanogo. Selon Ras Bath, il s’agissait d’une ‘’visite de courtoisie et d’échange’’.

Pour rappel, Ras Bath et le CDR, depuis presque 3 mois, au nom de leur attachement au principe du respect des droits et libertés des citoyens, dénoncent les détentions arbitraires de tous les détenus dont Aya et ses compagnons.

Parti de Bamako vers 10h30, Ras Bath est arrivé à Sélingué vers Midi. Après les formalités administratives  et le contrôle, les 2 hommes se retirent dans le salon du général durant 2 heures de temps.

Interrogé sur le contenu des échanges, Ras Bath dit : ‘’Cela reste entre Aya et moi. Mais tout ce que je peux vous dire pour l’instant, nous avons discuté du Mali et du droit de l’homme… j’ai trouvé un homme physiquement en forme, moralement  serein et profondément spirituel. J’ai été agréablement surpris de trouver un homme profondément attaché à sa patrie, à son Etat et surtout, à son corps professionnel, l’armée’’.

Kèlètigui Danioko

SourceLe Pays

Pin It

Commentaires fermés