SGI : 65 millions de dollars pour la gouvernance et la sécurité des six pays africains dont le Mali

IMG_1057

Le ministre malien des affaires étrangères, son Excellence monsieur Abdoulaye Diop et l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Mali, Son Excellence monsieur Paul A. Folmsbee ont signé le samedi 05 Décembre 2015, le plan d’action commun de l’initiative pour la Gouvernance du secteur de la Sécurité (SGI).

C’était au Secrétariat Général de la Présidence de République, en présence des ministres maliens. Il s’agit des ministres de la Protection civile, colonel Salif Traoré, de la Défense et des Anciens combattants, M. Tiéman Hubert Coulibaly, de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mme Sanogo Aminata Mallé et de la Réconciliation Nationale, M. Ould Sidi Mohamed Zahabi assurant l’intérim de son homologue de la Coopération Internationale et de l’Intégration Africaine.

Ont également pris part à la cérémonie, le Secrétaire général de la Présidence de la République, M. Mohamed Alhousseyni Touré, le Chef d’Etat-major particulier de la Présidence de la République, Général Oumar DAO, et des membres du Comité de pilotage.

L’initiative pour la Gouvernance du secteur de la Sécurité (SGI) fût lancée par le président Barack Obama avec le président Ibrahim Boubacar Keita et cinq (5) autres dirigeants Africains, lors du sommet des leaders africains tenu en 2014 aux Etats-Unis. Elle a pour objectifs, d’accroître et de renforcer les capacités des pays bénéficiaires afin de leur permettre de répondre aux besoins sécuritaires, de prévenir les conflits et de contrer les activités terroristes.

Dotée d’un budget initial de 65 millions de dollars (soit environs 39 milliards de FCFA), la SGI  s’inscrit dans la durabilité. ” Elle 0ffre une opportunité réelle aux six (6) pays africains bénéficiaires (Ghana, Kenya, Mali, Niger, Nigeria et Tunisie), d’améliorer la gouvernance dans le secteur de la sécurité, de mettre en synergie leurs efforts et d’adapter leurs stratégies de défense et de politique aux priorités de la sécurité nationale. “, a expliqué le minitre Diop dans son intervention.

Selon lui, l’équipe SGI a identifié trois domaines d’intervention, à savoir : l’adaptation des ressources du Ministère de la Défense et des Ancien combattants aux besoins réels opérationnels ; le soutien de la politique nationale de recrutement et de gestion du personnel de la Police Nationale ; ainsi que la mise en œuvre de la nouvelle stratégie du Ministère de la Justice et des Droits de l’homme pour le renforcement du système judiciaire afin de satisfaire les besoins de la population et faciliter l’accès équitable à la justice par tous.

Pour sa part, son Excellence Paul A. Folmsbee a indiqué que « le président Obama a porté son choix sur le Mali en raison de l’engagement du président Keita pour la promotion de la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption et la reforme durable de la Sécurité au Mali pour le bonheur des maliens dans toutes les contrées de ce grand pays ».

Il faut noter que ce document qui vient d’être signé, répond à l’appel du Président Ibrahim Boubacar Keita pour un Mali émergent et vise à atteindre cet objectif en renforçant la gouvernance dans les trois institutions que sont : les forces armées, la police et la justice.

En effet, dans le domaine de la défense, l’initiative SGI mettra l’accent sur les aspects critiques permettant d’établir et de maintenir une force militaire efficiente. Avec la police nationale, elle va soutenir les efforts maliens pour faire en sorte que la police puisse recruter, retenir et promouvoir les agents motivés de manière transparente. Sur le plan judiciaire, le partenariat SGI va accompagner le ministère dans la mise en œuvre du Plan d’Urgence récemment adopté.

Faut-il signaler que la signature de ce Plan d’Action National Conjoint marque la reprise effective de 55 ans de la coopération bilatérale entre le Mali et les Etats-Unis d’Amérique en matière de défense et de sécurité après sa suspension au lendemain des événements de mars 2012. Son excellence Abdoulaye Diop a remercié le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique pour cette nouvelle forme de coopération bien ciblée qui répond à la vision partagée des Présidents Barack OBAMA et Ibrahim Boubacar KEITA de mutualiser les efforts dans une approche pérenne pour venir à bout de l’insécurité. « Le Mali jouera toute sa partition dans la mise en œuvre de ce Plan Conjoint avec l’appui du partenaire américain. », a-t-il conclu.

 Ibrahima DIA/malinet.net

Ci-dessous photos: 

 IMG_1054

 

IMG_1051

 

IMG_1046

IMG_1065

IMG_1075

 

Pin It

Commentaires fermés